AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]

Pablo M. Knight
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 20/09/2010


Identité
Élève de: 7ème année
Animal: Chat
Ton inventaire?:

MessageSujet: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   Sam 25 Sep - 20:07

      « Cher Pablo,
      Je ne pensais plus avoir de nouvelles de toi, mon grand garçon.
      Les autorités nous avaient fait comprendre que continuer à te chercher
      serait vain. Pourtant, te voilà de retour dans nos vies.
      Je suis désolée que tu doives encore pendant un an fréquenter cette
      école qui se remplit bien trop vite de sang-de-bourbes... Mais ça ira ! Je
      te l'assure. Il me tarde d'avoir de tes nouvelles,
      avec amitié, Éléonore S. Hogsound.
      »

    Il renifla du nez avec un dédain qu'il avait automatiquement récupéré. Qui était au juste cette Éléonore Hogsound ? Le nom de famille disait bien quelque chose au Serpentard, seulement, sa mémoire était un outil bien rouillé et sensible depuis sa perte. Pourtant, Pablo se souvint enfin où il avait entendu ce nom : c'était le nom des gens qui étaient venu le chercher pour le retirer à Dumbledore. Il émit un soupir. Qu'allait-il lui raconter comme bobards pour qu'il puisse être tranquille un moment ? Décidant d'y réfléchir plus tard, il tira une deuxième lettre de sa robe de sorcier et la défit, regardant brièvement au passage le cachet sur l'enveloppe : de France probablement.

      « Mon Dieu, est-ce vrai ?
      Je ne peux y croire, Pablo. Un an. Un an que tu avais disparu. Je
      ne pensais même plus te retrouver, désespérant en attente d'un
      stupide miracle. Et pourtant, j'ai entendu de Hogsound que c'était
      bel et bien vrai. Si tu sentais mon cœur ! J'aimerais tant être à tes
      côtés, hélas, à ta disparition, j'ai décidé d'étudier en France, ne
      pouvant supporter de rester là.
      Je te le demande, même si je t'ennuie encore, répond-moi. Je t'en
      conjure même, juste pour me prouver que tout ceci est bien vrai.
      Ne m'en veux pas d'être ainsi, Pablo...
      Avec espoir et tendresse,
      Sarah De Rempart.
      »

    Il fronça des sourcils et roula des yeux. C'était qui encore que cette idiote ? Pablo eut des frissons rien qu'à l'éventualité que ce fut sa petite-amie. C'était inconcevable pour lui, même s'il ne savait pas trop pourquoi. Sûrement avait-il eut une copine ou deux mais il ne pouvait s'imaginer les aimer. Exaspéré par lui-même et sa mémoire, le vert et argent jeta la lettre au sol avant de regarder par une des lucarnes de la volière après avoir violemment contemplé l'enveloppe. Tout semblait être familier avec lui alors que lui était étranger à tout. Enfin, pratiquement tout. Des exceptions se faisaient quand même. Mais elles n'étaient pas assez nombreuses au goût du jeune homme, si bien que la plupart de ses questions restaient sans réponses.

    Il laissa ses yeux se perdre dans la vue. Ce rituel l'apaisa de suite, l'air et les contacts naturels lui ayant toujours plus ou moins réussit. Le ciel était encore clair et le temps était frisquet, mais cela convenait parfaitement au garçon, se réjouissant du vent froid et délicat qui balayait son mal de crâne. Mal de crâne qu'il méritait : le Knight n'avait pas dormit de la nuit, hanté par des flashs et des images sombres. Des sueurs froides l'avaient fait se lever plusieurs fois. Sa tête menaça plus d'une fois d'imploser. Le serpent du tatouage de son bras se mouvait silencieusement, comme si celui-ci le narguait. Plusieurs fois, il entendit des murmures sombres venant de nulle part, l'empêchant seulement ensuite de fermer l'œil. Le reste de la nuit fut consacré à ses pensées et troubles. Au moins, cela lui évitait de passer la nuit à faire des cauchemars qu'il prenait étrangement trop à cœur ! Le lendemain matin, il se serait cassé la tête à essayer de les déchiffrer et les comprendre. Pour lui, cela pouvait avoir un important rapport avec la partie du passé qu'il avait oublié.

    Jetant un regard autour, il vit que la volière était vide de personnes. Pablo souffla un soupir de soulagement. Cela éviterait des questions auxquelles il n'avait aucune envie de répondre, de croiser des gens qu'ils devaient connaitre normalement, il éviterait de se casser la tête à savoir comment il doit se comporter avec eux... Seuls le professeur Dumbledore, Emilie/Lia, Lilith et Alex Jedusor semblaient lui apporter le repos de ses pensées. Mais, il se méfiait du vieux professeur, Lia refusait de lui accorder un regard - ce qui ne l'étonnait pas - et Alex était à Gryffondor, une différente année. Lilith ne pouvait pas toujours être là et se surprit à éprouver de la compassion à savoir combien il pouvait être lourd. Avec tout ça, il lui arrivait vraiment des choses étranges. Il ne faudrait pas qu'il traite les gens avec trop d'indulgence parce qu'il était en position délicate - et non de faiblesse, Pablo Knight n'est jamais faible ! Sans s'en rendre compte, ses yeux se fermèrent alors que sa tête se posa doucement contre la dure et froide pierre tandis qu'il se tenait toujours debout. Évidemment ! Passez la plupart de ses nuits comme ça, et essayez ensuite de ne pas vous endormir ça et là... Peut-être que la lumière du jour à elle seule suffirait à chasser ses sombres songes...

    Si bien essayait-il de s'assoupir qu'il fut incapable d'entendre les bruits de pas qui annonçaient une venue. En fait, le Serpentard avait entendu mais rien à faire. Il ne réagit pas, englué, prêt à se laisser surprendre...

_________________________________
Beware, I may be worse than I look...

PABLO > PICASSO > PICA > PIKACHU > CHU > KISS ME!
EMY & PABLO > Oh ? T'as perdu la mémoire alors ? :
 
CUMULUS ; Objet du délit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis P. Dolohov
avatar
Messages : 628
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 23


Identité
Élève de: 5ème année
Animal: Rat
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   Ven 1 Oct - 18:22

Lorsque l'on se trouve être une orpheline, qui plus es sorcière, on ne reçois pas souvent de courrier. Voir même jamais. C'était le cas de la petite Alex Jedusor, qui espère quand même toujours qu'un miracle se produirait, qu'un jour on daignerais lui écrire. Mais non, il n'y a avait jamais personne, pas même un ami de l'orphelinat puisque ces derniers de sang moldu n'ont jamais eu l'habitude d'utiliser des hiboux en guise de facteurs.
Pourtant, la blondinette avait toujours une infime trace d'époir en elle et parfois, se rendait à la volière pour s'en assurer.
Bien sûr, c'était dans son attention aujourd'hui d'aller y faire un petit tour et, elle ne s'attendais pas a y voir un de ses amis qui par ailleurs, somnolais contre les parois de la volière.


- Je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur endroit pour finir sa nuit...A moins que tu aime l'odeur de fientes de piaf...

Alex s'approcha plus près du serpentard et posa une main qu'elle se voulait réconfortante sur son épaule. Le pauvre Pablo avait l'air exténuer, et la jeune fille ne pouvait que compatir étant donné les nuits qu'elle passait aussi. Apparemment, cauchemars en tout genre étaient au rendez-vous pour les deux sorciers.

- Et ben, tu as l'air d'avoir beaucoup d'admirateurs, fit-elle en jetant un coup d'oeil aux lettres qu'il avait. Personnellement, le seul courrier que je reçois est celui de mon abonement à la gazette...

Un petit rire à moitié gêné franchit les lèvres de la jeune fille. Cette dernière n'avait pas très envie de se lamenter sur son sors plus longtemps alors elle préféra prendre cette remarque à la légère même si ce n'était pas réellement le cas.

_________________________________

Tout le monde à un côté sombre.♥️






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard.one-forum.net
Pablo M. Knight
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 20/09/2010


Identité
Élève de: 7ème année
Animal: Chat
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   Lun 18 Oct - 9:46


    « Thanks for the memories, Thanks for the memories
    Think he only were so great/See! He, tastes like you only sweater~ »

    Cela lui ressemblait si peu de se laisser engluer et faire de la sorte. Quand bien même ne risquait-il rien, se retrouver seul dans une forêt, avec un horrible tatouage et sans la moindre idée de qui on est devenu, ça pousse à devenir relativement méfiant de tout et de rien. Qui sait, quand il ouvrirait encore les yeux, il oublierait encore quelque chose ! Ou se souviendrait de tout en bloc. En tout cas, il était obligé d'accepter que le Pablo actuel n'était pas le Pablo d'avant, ni le Pablo qu'il devrait être et que quand il récupérera toute sa mémoire, ce moment où il était différent lui reviendra également.

    - Je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur endroit pour finir sa nuit...A moins que tu aime l'odeur de fientes de piaf...

    Un sourire, ou quelque chose comme ça, se dessina sur ses lèvres pâles. Le bien être procuré dans le simple fait de reconnaître une voix était parfois sans prix et il devenait doucement un monstre avide de ces sentiments de réconfort. Quelle honte !

    Pablo - « Au stade où j'en suis, je n'aurais même pas le droit d'oublier où je suis ? Ce serait un comble... »

    Ô les sarcasmes étaient resté dans ses habitudes, comme quoi, mémoire ou pas, les habitudes avaient réellement la vie dure. Si Pablo le savait uniquement ! Ha ! Le vieux Dumbledore devait bien rire de lui...

    Pablo - « Ne m'en parle pas ! Je n'ai pas la moindre idée qui elles sont réellement mais j'en sais assez pour savoir que ce sont des cruches. Comme quoi, perdre la mémoire a aussi des avantages : je ne veux en aucune façon me souvenir de donneuses-de-maux-de-crâne pareilles ! J'envie ta Gazette tu vois ! »

    Il finit par se décoller du mur pour pouvoir parler correctement à la Jedusor qui était désormais avec lui. Affichant un sourire en coin hautement venimeux - par habitude encore et sûrement ne savait-il faire que ceux-la - il regarda la Gryffondor.

    Pablo - « Alex, Alex, Alex... J'ai peut-être perdu la mémoire, mais il y a un truc que j'ai capté enfin : Les Gryffys n'aiment pas les Serpys ici, tu es quand même unique en ton genre pour me parler encore. Mais n'empêche que... ça me rend service. Je ne dois pas réfléchir à ce que je devrais faire normalement. Alors dis-moi, tiens-moi éveillé : quoi de neuf dans ses murs rouges et ors qui font la salle commune des lions ? Tu dors mieux que moi j'espère ? »

    Oh, il pouvait se permettre d'aller dans le vif du sujet avec elle. Disons que Pablo savait certaines choses, en échange il lui disait tout ce qu'il savait. D'un geste inconscient, il massa son bras... Jusqu'à quel point sommes-nous impliquer toi et moi Alex, dans ce que désigne ce serpent ? Je ne sais pas si j'en suis désolé, mais c'est un chemin qu'on fera à deux.

_________________________________
Beware, I may be worse than I look...

PABLO > PICASSO > PICA > PIKACHU > CHU > KISS ME!
EMY & PABLO > Oh ? T'as perdu la mémoire alors ? :
 
CUMULUS ; Objet du délit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis P. Dolohov
avatar
Messages : 628
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 23


Identité
Élève de: 5ème année
Animal: Rat
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   Lun 18 Oct - 15:47

« Ne m'en parle pas ! Je n'ai pas la moindre idée qui elles sont réellement mais j'en sais assez pour savoir que ce sont des cruches. Comme quoi, perdre la mémoire a aussi des avantages : je ne veux en aucune façon me souvenir de donneuses-de-maux-de-crâne pareilles ! J'envie ta Gazette tu vois ! »

D'une certaine manière, Alex comprenait parfaitement Pablo. Une fois que l'on a perdu la mémoire et que des filles aux airs énamourées vous envoies des lettre, cela doit vous passez par dessus la tête. Mais, elle se mettait aussi parfaitement bien à leurs place : Pablo devait beaucoup compter pour elles auparavant, ne plus avoir de nouvelles devait les rendre assez triste. La jeune fille voulu lui faire part de ses pensées mais au même moment, il lui avoua qu'il enviait le fait qu'elle n'ai pas d'amis. Son coeur se resserra alors dans sa poitrine et elle baissa la tête sans vraiment s'en rendre compte. Heureusement pour elle, Pablo non plus le remarqua pas et enchaîna sur un petit discours à propos de l'amour que Gryffondor et Serpentard se portait pour finalement lui demander comment se portait son sommeil.
Aux cernes apparentes qui trônaient sous ses yeux, la réponse était déjà toute faite !


«A vrai dire, j'en suis au même point que toi. Depuis quelques temps, ça va mieux mais...Dans mes rêves, j'ai toujours l’impression que quelque chose me pousse à aller vers...lui.»

Lui. Cela désignait bien entendu le seigneur des ténebres, celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ou Voldemort. Peut importe comme on le nomme, ce dernier était simplement en train de hanter les nuits des deux amis. Heureusement pour elle, Alex avait en quelque sorte trouvé un bon remède pour passer des nuit plus calme : Matt. Étrangement, être près de lui semblait agir tout comme un médicament, ou un somnifère sur elle. (Par là, je ne sous entend pas que Matt est soporifique hein, bien au contraire. Mais enfin...Bref.) Voyant que la conversation devenait trop pesante et, détestant ça, Alex décida de détendre l'atmosphère avec grand sourire, malgré la situation peu réjouissante.

«Peut-être que, moi aussi, je devrais porter le même tatouage que toi ! Après tout, c'est très joli, le motif serpent !»

Si on ne prend pas en compte les douleurs qui s'en suivent, les cauchemars, et le fait d'être lié au seigneur des ténebres toute la vie par la suite. D'ailleurs, Alex se posa intérieurement une question. Comment cacher son tatouage lorsque tu veux aller à la piscine ou, simplement mettre un haut à manche courte ? Bref. C'était la question existentielle du jour.

_________________________________

Tout le monde à un côté sombre.♥️






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard.one-forum.net
Pablo M. Knight
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 20/09/2010


Identité
Élève de: 7ème année
Animal: Chat
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   Mar 5 Juin - 13:41


« A vrai dire, j'en suis au même point que toi. Depuis quelques temps, ça va mieux mais... Dans mes rêves, j'ai toujours l’impression que quelque chose me pousse à aller vers... lui. » Son regard s'assombrit, même si n'importe qui aurait pu douter que ce soit même possible ! « Lui » ... Un frisson caressa son échine et Pablo ne sut décrire les sensations qui le traversait en pensant à tout ça. Avait-il même oublié la perception de ses sens ? De ce qu'il se passait en lui ? Au moins, il ne se sentait pas comme une coquille vide avec ça, ni en la présence d'une connaissance.
Il baissa la tête, la main toujours sur son bras. Il pariait que ce tatouage se mouvait comme l'animal qu'il représentait. C'était presque physique. Plus les jours avançaient et plus cette sensation était palpable, réelle, physique quoi... Pablo soupira silencieusement. Qu'avait-il fait pour mériter cette marque ? Elle n'augurait rien de bon, ça c'était certain et il lui suffisait de chercher un peu pour en trouver la signification. Il s'en fichait bien de ce qu'il était mais le jeune homme voulait vite s'en souvenir et remettre les choses à leur place.

« Peut-être que, moi aussi, je devrais porter le même tatouage que toi ! Après tout, c'est très joli, le motif serpent ! » Il releva soudainement la tête, coupé de ses sombres pensées. Un sourire pensif flotta pourtant bel et bien sur ses lèvres comme s'il n'en était pas totalement sortit. Le brun se leva et embêta quelques chouettes ou hiboux bruyants. Il laissa planer un petit silence avant de tourner de nouveau la tête vers la blonde, le regard sondant un peu ce qu'on pouvait y voir. Des années avaient passé depuis l'orphelinat... Qu'était devenu cette Alex Jedusor... Ce nom de famille résonna dans sa tête comme si quelque part, il y avait un écho qui devait se faire mais il ne parvint pas à faire le lien. Pouvait-il lui faire confiance dans cette chute. Il sourit quand il comprit qu'il n'avait pas besoin de lui faire confiance... Le Serpentard avait surtout besoin qu'elle lui fasse confiance.

PABLO ; « Il te plait ? Tu sais ce qu'on dit sur les tatouages ? Ça fait un mal de détraqueur... Mais je pourrais toujours te donner un secret pour oublier la douleur, je suis doué pour ça je crois ! »

Il ricana en lui faisant un clin d’œil canaille. Il s'adossa quelque part et croisa les bras sur son torse en la regardant toujours, un air embêtant mais tranquille sur le visage.

PABLO ; « Enfin, tu as une idée de ce qu'il veut dire ? Puis, un serpent pour une lionne, ça pourrait faire tâche. Je me demande jusqu'à quel point tu pourrais aller Alexis Jedusor ! »

Pablo donna l'air de plaisanter mais il était un peu sérieux quand même. Rien n'est jamais laissé au hasard avec lui, et pas besoin de retrouver la mémoire pour qu'il en garde les habitudes et les notions...

_________________________________
Beware, I may be worse than I look...

PABLO > PICASSO > PICA > PIKACHU > CHU > KISS ME!
EMY & PABLO > Oh ? T'as perdu la mémoire alors ? :
 
CUMULUS ; Objet du délit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis P. Dolohov
avatar
Messages : 628
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 23


Identité
Élève de: 5ème année
Animal: Rat
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   Mar 5 Juin - 19:46


«Enfin, tu as une idée de ce qu'il veut dire ? Puis, un serpent pour une lionne, ça pourrait faire tâche. Je me demande jusqu'à quel point tu pourrais aller Alexis Jedusor ! »

Bonne question. Jusqu'où je pourrais aller? Je savais que j'étais très tenter par le côté obscure de la force, toujours. Pourtant, est ce que je franchirais un jour cette limite? Je n'en avais pas envie, mais certaines choses m'y poussait. J'étais parfaitement consciente qu'il ne fallait pas, parce qu'après tout, je connaissais les notion de bien et de mal, et je savais que ce serait mal. Mais il est vrai que ces notions ne sont que pures inventions de l'Homme pour ne pas être blessé par les autres. Dans ce cas, pourquoi ne pas en faire abstraction pour suivre le chemin qui m'était peut-être destiné ? Non. Sérieusement, ce n'était pas le moment d'avoir une prise de conscience, ou de déblatérer seule sur ce sujet. Surtout que, lorsque je me parle dans ma tête, mon visage à tendance à exprimer largement ce que je pense. Autant dire que j'étais en ce moment même en train de faire une jolie grimace ayant pour cause cet affreux dilemme. Je sortis alors de mes états d'âmes pour répondre à sa première question.

« Je sais parfaitement ce que ça implique...Lui appartenir, être lié avec... Mais d'une certaine façon, je lui suis déjà liée. Mais, il est vrai que la marque des ténèbres de s'accorderait pas avec mon teint, de toute manière.»

Je ponctuait alors cette phrase d'un petit rire qui donnait une fausse légèreté à ma phrase. Je n'aimais vraiment pas parler sérieusement. Il fallait toujours que je ris, même lorsque la situation ne l'exigeait pas. Peu à peu, mon sourire s'effaça et je me dirigeais vers une chouette. D'un air pensif, je caressais son plumage, jusqu'à ce qu'elle me pince. Ma réaction fut immédiate : je l'insultais et cette dernière s'envola aussitôt. Oui, ce n'était pas très élégant pour une jeune fille. Mais je me fichais bien de l'élégance. Elle m'avait fais mal. Je n'en étais pas non plus à agoniser, il fallait dire que je n'étais pas douillette. Pas douillette, lorsqu'il s'agissait de coup de poing, ou de chute. Mais les pincements, c'était tout petits et pourtant, plus douloureux.

« Ok. J'ai besoin de ton secret pour oublier la douleur. Ces vieilles chouettes sont de vraies teignes... »

Pour prouver à Pablo que je souffrais horriblement (OUPA.), je pinçais le bout de mon doigt jusqu'à ce qu'une minuscule goûte de sang apparaisse. Je montrais alors l’hémorragie à mon vis à vis, plaçant mon doigt tout près de ses yeux. Pour qu'il puisse bieeen voir.

« REGARDE ! JE SAIGNE ! »

Bien évidemment, j'en rajoutais des caisses, et c'était flagrant. Je n'avais déjà plus mal. Du moins, presque plus. Pourtant, je continuais à faire mon cinéma, comme une gamine de cinq ans qui montre un bobo à sa mère. (Ou plutôt, à son père. Hein Vador? ) Tout ça, pour montrer mon indignation causé par le vilain piaf.


_________________________________

Tout le monde à un côté sombre.♥️






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard.one-forum.net
Pablo M. Knight
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 20/09/2010


Identité
Élève de: 7ème année
Animal: Chat
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   Dim 1 Juil - 18:53

Déjà liée à lui ? Certainement. Mais elle avait encore cette liberté de ne pas avoir un écriteau autour du bras signifiant ce lien. Lui, peu importe où il irait, ce tatouage le suivrait, s'infiltrant sous toutes les nouvelles couches de sa peau, peu importe combien les nouvelles cellules prenaient la place des anciennes. Celles-ci étaient marquées. Et à voir comment ils se déplaçaient lentement, toutes les parcelles de son corps étaient comme marquées elles aussi. Un soupir. Il n'aimait pas ça au fond. Être choisi était grisant, gratifiant, ça renflouait son orgueil. Mais asservir quelqu'un n'a rien de plus agaçant pour un loup solitaire comme le dernier des Knights.

Il ricana silencieusement en entendant la conclusion de la blondinette. Oui, voilà, ça n'irait pas à son teint. Bonne façon d'expédier ça. De toute façon, pour le peu qu'elle aurait le choix si ça s'imposait à elle. Après tout, se nommer Jedusor, peu importe sa maison, son teint et ses choix, en les temps qui couraient, c'était mauvais. Très mauvais. Il sourit et murmura sans qu'elle ne puisse l'entendre - du moins il en eut la conviction ; « De toute façon, toi aussi un jour, on décidera pour toi... mieux vaut choisir la voie douce alors... » S'il se ventait de pouvoir lui indiquer cette voix ? Totalement. Après tout, il n'avait perdu que sa mémoire, pas son cerveau. Alexis Jedusor était une belle prise. Mais elle n'était pas prête. Il sous-estimait encore ses flirts avec les ombres du mon sorcier. C'était arrogant de sa part mais si Pablo Knight n'était pas arrogant, Lord Voldemort aurait un nez encore aujourd'hui !

Il avait complètement perdu de vue ce que faisait Alex. Trop préoccupé par des pensées et à savoir quel rôle accorder à la Gryffondor. Ses copains lions l'auraient mal de savoir ce par quoi elle était intéressée. Elle n'osait peut-être pas encore mais cet intérêt était comme une corde et Pablo avait envie de tirer dessus.
Le Serpentard leva brutalement le regard en entendant une soudaine plainte et insulte sortie de la bouche de l'intrépide. Il se moqua sans se faire entendre mais sans se cacher non plus. Des teignes ? Oui, sans aucun doute. C'était incontrôlable et tu ne pouvais l'emporter partout. Pablo s'imaginait mal copiner avec ces animaux d'où le pourquoi il avait pris un chaton. Son chaton jouait avec lui, se baladait, miaulait, avait des expressions. Les chouettes étaient sèches. Les oiseaux en général n'avaient pas les faveurs du jeune homme sur le domaine domestique et amicale...
« REGARDE ! JE SAIGNE ! » Il regarda longuement son doigt, constatant sa terrible blessure - on en fait hein. Ses yeux s'élargirent en regardant le petit doigt de la jeune femme. Il entrouvrit la bouche et s'écria :

PABLO ; « Par Salazar ! Tu sais quoi ? Je crois que tu ne vas jamais t'en remettre. Je pense même que tu vas mourir par infection. On va devoir t'amputer le doigt. Ou la main entière. Tu ne pourras pas te marier, difficile de passer une bague à une main inexistante ou toi, il te sera difficile de le faire avec une main en moins. Tu vas certainement devenir folle et frustrée. Triste histoire. Une tragédie ! »

Il secoua la tête en se touchant la poitrine fermement, faisant mine d'être touché par ce qu'il venait de dire.

PABLO ; « Tu veux peut-être que je t'accompagne à l'infirmerie ? Je suis peut-être un vilain garçon tatoué de partout qui aime faire des tours dans la forêt... J'en reste un Knight. Je dois faire honneur à la signification de mon nom de famille... »

Il lui envoya un clin d’œil sarcastique et attrapa sa main pour constater encore mieux cette blessure de guerre.

PABLO ; « Ou tu préfères certainement que je défende ton honneur auprès de cette vile chouette ? Haha... On la mangerait ensuite ? Je te rassure, j'aime pas la chair de chouette. Tu devrais peut-être filer. Tes amis pourraient te voir ou pire, tu pourrais te vider ton sang »

Il élargit les lèvres, quelque-chose dont il n'avait pas vraiment l'habitude de montrer surtout à l'issue de ce genre de situations. Même son comportement avait été trop gentillet. Un soupçon trop joueur. Mais pourquoi pas ? Une fois n'est pas coutume.

_________________________________
Beware, I may be worse than I look...

PABLO > PICASSO > PICA > PIKACHU > CHU > KISS ME!
EMY & PABLO > Oh ? T'as perdu la mémoire alors ? :
 
CUMULUS ; Objet du délit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis P. Dolohov
avatar
Messages : 628
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 23


Identité
Élève de: 5ème année
Animal: Rat
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   Mar 3 Juil - 18:22

« Par Salazar ! Tu sais quoi ? Je crois que tu ne vas jamais t'en remettre. Je pense même que tu vas mourir par infection. On va devoir t'amputer le doigt. Ou la main entière. Tu ne pourras pas te marier, difficile de passer une bague à une main inexistante ou toi, il te sera difficile de le faire avec une main en moins. Tu vas certainement devenir folle et frustrée. Triste histoire. Une tragédie ! »

C'était rassurant, de pouvoir constaté que je n'étais pas la seule à me foutre de la gueule de monde en en rajoutant toujours des tonnes. Je me demandais même si Pablo n'était pas pire que moi, à ce moment même. Il le faisait très bien, et c'était drôle mais je me retenais de rire. Je préférais arborer un air inquiet qui laissait à penser que je croyais en ses paroles. Du moins, s'il n'était pas à ce point exagéré. Je ne riais pas, non. Jusqu'à ce qu'il parle de mariage et de la bague que je ne pourrais jamais porter si l'on me coupais la main. Triste histoire. Tellement triste que je riais comme une gamine à ces propos. Puis, Pablo continuait dans sa lancée et je riais de plus belle lorsqu'il attrapa ma main pour constater mon hémorragie de plus près. J'aimais bien quand Pablo agissait comme ça. Cela lui changeait de son air perpétuellement sombre, où il passait son temps à se demander ce qui avait bien pu se passer entre l'orphelinat et cette année. Cela devait être dur pour lui, de ne pas savoir, d'avoir oublié. Frustrant, surtout. J'aurais aimé pouvoir l'aider, je voulais l'aider, mais je n'en étais pas capable de toute façon. Non, je ne voyais pas quoi faire, si ce n'était que l'éclairer sur des choses futiles dont je suis au courant. Tout en y pensant, je suçais mon doigt pour tenter de dissiper la "douleur", ce qui devait me donner un air particulièrement idiot.

« Tu devrais peut-être filer. Tes amis pourraient te voir ou pire, tu pourrais te vider ton sang »

Toujours le doigt dans la bouche, je regardais fixement Pablo en me demandant ce qu'il voulait bien vouloir dire par là. Mes amis? Il devait s'en doute parler des autres gryffondor qui n'appréciaient pas les vert et argent. Il sous entendait donc que cela ne leur plairait pas de me voir en sa compagnie. Il avait raison, probablement. Pourtant, je ne me souciais pas vraiment du regard des autres et fort heureusement, étant donné tout les Serpentards avec qui je traînais. Oui, voilà ! Je n'en avais rien à faire que l'on me voit ici ! Puis, d'un coup, la voix de Matt se mise à raisonner dans ma tête. Tu devrais arrêter avec tes mauvaises fréquentations. D'accord, il y avait un peu de vrai là dedans : les serpentards me tiraient dans l'obscurité, et cela me perturbait pas mal. J'avais peur de changer, mais je savais parfaitement que c'était ce qu'il se passait, peu à peu. Je décidais alors d’acquiescer, j'allais m'en aller.

« T'as raijon, je m'en vais de che pas. »

J'avais oublié de retirer mon index d'entre mes dents, et ce n'est qu'après avoir parler de cette étrange manière que je m'en rendais compte. Peu importe, il était bien là où il était et cela m'évitait d'avoir mal. Je fis alors un petit signe de la main à Pablo, en guise d'au revoir, puis je descendis le long escalier maladroitement jusqu'à euh... l'infirmerie?

_________________________________

Tout le monde à un côté sombre.♥️






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard.one-forum.net
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux pièces d'un sombre puzzle [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux bouteilles et une rue sombre.
» La vie est un puzzle dont les pièces sont entre mes mains- {100%}
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Une ruelle sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chant du Phénix :: Le chateau :: Alentours du chateau :: Volière-