AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tu me sembles si près pourtant si loin

Rakel Peleonor
avatar
Messages : 108
Date d'inscription : 13/06/2012


Identité
Élève de: 6ème année
Animal: Hiboux/ Chouette
Ton inventaire?:

MessageSujet: Tu me sembles si près pourtant si loin   Dim 1 Juil - 21:06


La journée était assez belle, même plus que la plus part de nos journées d'été, j'en profitais pour flâner dans les rues de Pré-au-Lard, je pouvais profiter de ce magnifique soleil qui me faisait chaud au coeur. Une journée d’insouciance à regarder les vitrines des magasins, je me prêtais même au jeu de rentrer chez Honeyduckes pour acheter des friandises. Un moment qui me rappelait mon ancienne vie, celle où je passais la plus part de mes moments libres au Pré au lard avec mes parents trainant ici et là, dépensant des galions pour des conneries qui me plaisaient tant, à la fois inutile et indispensable, alors que mes parents vaquaient à leurs occupations, toujours très différentes si j'étais avec ma mère ou mon père. Bien sûr à cet instant la solitude me pesait énormément, j'aurais aimé avoir quelqu'un avec qui partager cet instant magique, pourquoi pas un petit ami, mais personne ne faisait battre mon coeur, du moins personne d'accessible à mon niveau, même un ami m'aurait suffit, Alex pourquoi pas, mais non elle était prise ce soir, et j'avais besoin de prendre l'air. Beaucoup de mes amis Serpentard m'en voulaient un peu d'avoir comme amis des personne d'autres maisons mais je n'arrivais pas à rester bloquée sur l'idée que tous les Serpentard devaient être mangemorts et tous les autres soit des lâches soit les héros qui combattaient les monstres. Non ce n'était pas là ma philosophie.Une maison ne nous prédestinait en rien. Enfin je ne tenais pas à me laisser aller à la mélancolie, je choisis d'aller boire un verre, comme au toujours aux Trois Balais, habitudes de tous les étudiants de Poudlard.

Cependant en poussant la porte du vieux bar, autrefois si convivial, j'eus la surprise de découvrir un repère de voyous, pour rester correct. L'ambiance était tendue, et il n'était presque pas d'élèves, voir aucun, on ne pouvait que sentir que la nuit tombait, et que je ne devrais probablement pas être là. Bof je m'attirerais des ennuies, mais après tout, ça ne m'avait jamais réellement fait peur. Le danger? Ah je me ris du danger. Malgré ça, on pouvait sentir que Voldemort reprennait du pouvoir petit à petit et ce monde magique qui me semblait de plus en plus à la dérive. Hors de question de laisser ce lieu à des voyous, je n'étais pas du genre à me laisser impressionner, et m'avançais à travers la pièce, ignorant un groupe d'hommes ignobles qui me sifflaient et m'invitaient à leur table. Et puis quoi encore? Je ne m'abaisserais jamais à une telle chose. Observant les tables je finis par trouver une tête familière, mais aussitôt, mon coeur se serrait.

Un autre mangemort, ou futur mangemortn tous dépendait des rumeurs que l'on écoutait, mais il s'agissait cette fois ci d'une personne importante pour moi, ou du moins qui l'avait été dans le passé. Bon d'accord, je me voilais la face, il était toujours aussi important, mon coeur me le criait en battant plus que raison dans ma poitrine. Drago Malefoy. Éloignant ma tristesse et affichant un air sûr de moi, je m'approchais de sa table. Son visage était tiré, il semblait mal dormir, ou être tracassé par quelque chose, enfin c'était vraisemblablement les deux. Je savais que cet homme n'était pas aussi mauvais que qu'il voulait faire croire. Je tirais une chaise et m'installais à sa table sans la moindre hésitation. Je savais que plus rien n'était comme avant, lorsque nous étions enfant, lorsque tout était si simple. Cependant ce genre de familiarité était encore commune entre nous. Je le considérais toujours comme quelqu'un d'important pour moi. Je le regardais quelques secondes, confirmant mes premières constatations, ses traits semblaient tirés. Je ne faisais pas cas des politesses, nous nous connaissions assez pour en faire fit.

"Tu as mauvaise mine."

J'affichais un petit sourire amusé, ce n'était pas le genre de chose que l'on disait aux personnes que l'on abordait, mais qu'importe, je ne pensais pas que Drago le prendrait mal, je le connaissais suffisamment bien pour ça.

"Remarque je suis peut être assez mal placé pour le dire, je ne dors pas beaucoup en ce moment."


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Tu me sembles si près pourtant si loin   Lun 2 Juil - 9:49

JE T'AI AIMER
...Mais tout a changé.

    Aujourd'hui, la journée semblait plutôt jolie et agréables, le soleil était présent, bien plus présent que pendant nos propres périodes d'été. Le soleil était bien, là, il ne nous chauffé pas beaucoup, bien que quelques couches de neiges était déjà présente un peu partout. Ce matin, ce dimanche, je m'étais réveillé assez tôt et avait passé la plus part de ma mâtiné dans la salle commune a réfléchir. Je ne dormais que très peu ces derniers temps,

    Tout le monde s'étaient réveillé petit a petit, et ils descendirent tous de suite au déjeuner. Moi non je n'en avait point envie. J'étais assis en face de la cheminé a regarder le feu danser. Ma journée ce passa de la même manière, a traîner sans vraiment savoir où j'allais dans le châteaux. Je réfléchissais. A Lord Voldemort, aux mangemorts,a mon père,...A Mon destin d'être futur mangemorts. J'ai reçus en plus comme première mission de surveiller la jeune fille Alexis P. Jédusor, oui j'ai était obligé d'accepter, il valait mieux pour moi.

    C'est dans la mi-journée que je me suis décidé de sortir de Poudlard. Pour aller me promener entre les boutiques de Pré-Au-Lard, seul.

    Je marcher lentement, dans la neige, bien sûre j'étais couvert ,j’étais réfléchissant peut être mais pas fou. Ma journée passa bien vite je trouve, même a ne rien faire les journée sont rapides. Je regarda un instant le ciel signe que la nuit n'aller tarder, je regarder les boutiques fermer les une après les autres, je n'avais point envie de retourner déjà au châteaux je décida alors d'aller aux Trois Balais, la taverne,le bar, des élèves de Poudlard, oui,cet endroit était le rendez vous des étudiants autorisé a sortir. Je rentre alors dans le bar, mais, l'ambiance n'est pas du tout les que je m'y attendais, bien que, si on y réfléchis, quand la nuit tombe plus personne, du moins de Poudlard ne s'aventure dans cet endroit. Je m'avance aux milieux des gangs et compagnie qui me dévisage, mais je me laisse loin de là impressionné et leur jette des regards froid et cruel. Je m'installe a une table seul au fond. Je n'avais pour l'instant rien commandé et regardée dans le vide, mes réflexions rester toujours focaliser sur tout ce qui touche le Lord. Quand j'entendis le bruit d'une chaise qui ce tire, je lève les yeux et aperçois une jeune fille que je ne connais que trop bien. Elle me sourit légèrement, moi,je ne suis pas un habitué a sourire, mais lui sourit légèrement et surtout rapidement, puis elle me dit :

    "Tu as mauvaise mine." 

    Il est vrais, que j'ai mauvaise mine et je le sais. Mais ça va, étant une amie a moi, une très bonne connaissance je ne le prends pas mal.

    "Remarque je suis peut être assez mal placé pour le dire, je ne dors pas beaucoup en ce moment." 

    Je la regarde et dis

    « Oui. On dirait moins que moi déjà. »

    Je me redresse un peu et prends ma voix assez mauvaise comme a mes habitudes et dit :

    « Alors, tu ne traînes pas avec les autres maisons ? »
Revenir en haut Aller en bas
Rakel Peleonor
avatar
Messages : 108
Date d'inscription : 13/06/2012


Identité
Élève de: 6ème année
Animal: Hiboux/ Chouette
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Tu me sembles si près pourtant si loin   Mar 3 Juil - 19:20


Oh j'avais bien l'habitude de ses réflexions cinglantes, comme beaucoup de monde d'ailleurs, mais contrairement à la plus part des gens, j’accueillis sa remarque avec un sourire amusé. Ca ne me touchait pas un seul instant, pour une raison simple, je ne sentais pas une agressivité dirigé vers ma personne mais plutôt vers mes choix. Si on me laissait le choix, je retournerais sans doute en enfance, où nous étions insouciants, mais ce bon vieux temps était passé, à présent il était temps d'assumer ses choix. Lorsque je le regardais mon regard était toujours très doux, trop, j'aurais aimé caché que j'aimais encore cet homme, mais si je me mentais à moi même, c'était toujours plus difficile lorsqu'il se trouvait devant moi. Qu'importe, en soit, ceci je l'ignorais, je pensais être comme avec tous mes amis. D'ailleurs lorsque l'on me voyait ainsi il était difficile de croire que j'étais la même peste que lorsque je me retrouvais face à mes ennemis.

Contrairement à Drago qui donnait une image très froide à tout le monde, ce n'était pas mon cas, mes émotions se lisaient sur mon visage, et ma colère, mon mépris plus encore. Sans réellement lui répondre, je hélais la serveuse, commandant une bièrraubeurre, avant de replonger mon regard dans le sien, ce petit sourire toujours sur mon visage.


"Drago, tu veux réellement me faire croire que tu parles qu'avec des Serpentards, ce n'est quand même pas comme si je couchais avec Potter, non? Et puis il y a des gens très bien dans les autres maisons."

Petite provocation? Oui, mais c'était un petit jeu que j'aimais bien jouer avec Drago, même si il n'était pas vraiment consentant. Malgré ceci, j'étais assez préoccupée par ses traits tirés, ce n'était pas réellement dans les habitudes du jeune homme d'habitude si sûr de lui. Oh je savais bien ce qui pouvait le préoccuper, ma mère me mettait la pression pour que je deviennes un des esclaves de Voldemort, mais moi j'avais mon père qui me soutenait. Drago était seul face à ces horribles mangemorts.

"Tu sais tu es quelqu'un de bien Drago, ne les laisse pas te torturer ainsi, je n'aime pas te voir ainsi. Ne dis rien, je sais que tu ne voudras pas en parler, je ne vais pas t'attacher dans une cave pour t'y force."

Je pris soudainement l'air songeuse, l'index posée sur ma bouche, le regard vers le plafond, avant de reposer mon regard vers le blondinet.

"Quoi que sincèrement l'idée de t'attacher dans un coin sombre pourrait bien me plaire."

J'essayais de lui changer les idées, qu'il se détente un peu, je voyais bien qu'il en avait besoin. D'ailleurs on pouvait lire dans mon regard toute mon inquiétude.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Tu me sembles si près pourtant si loin   Mer 4 Juil - 19:54

    Je t'ai aimer
    mais tout a changé

    "Drago, tu veux réellement me faire croire que tu parles qu'avec des Serpentards, ce n'est quand même pas comme si je couchais avec Potter, non? Et puis il y a des gens très bien dans les autres maisons." 

    Rien que d'entendre le nom de Saint Potter cela me dégoûta et tira un rictus écoeurré. Mais Rakel continua a me parler sans que je ne puisse lui répondre a cette phrase :

    "Tu sais tu es quelqu'un de bien Drago, ne les laisse pas te torturer ainsi, je n'aime pas te voir ainsi. Ne dis rien, je sais que tu ne voudras pas en parler, je ne vais pas t'attacher dans une cave pour t'y force." 

    Me dit elle en me regardant dans les yeux. ET sa recommence aller hope ! Un petit coup de : tu n'a spas a être mangemort si tu ne veux pas, tu sais tu pourrais faire mieux, que ça, et blabla blabla ! Tout le monde me répète la même chose depuis que le Lord a décidé de m'attribuer la marque prochainement. Elle dut comprendre face a mon poing crispé signe d'exaspérations qu'il fallait changé de sujet.

    "Quoi que sincèrement l'idée de t'attacher dans un coin sombre pourrait bien me plaire." 

    Je souris face a la remarque de mon amie, elle était l'une des rares seule a qui je faisait des sourires sincère, puis je commanda moi aussi une bierreaubeurre puis je dis en lui faisant un sourire de séducteur :

    « Dite donc Rakel..Ce n'est pas une idée très correcte. »

    Elle savait que j'étais mal placé pour dire ça, comme dirait certaine personne de l'école j'ai un tableaux de trophée pour avoir eus le plus de fille sous mes draps le soir. Oui je connaissais ma réputation de grand tombeur et l'assumer entièrement.
    Les deux commandes arrivèrent je dis alors :

    « Je t'invite bien sûre »

    Et oui, j'avais beau avoir le spires défauts du monde qu'ils puissent exister, j'étais un réel gentleman, quoi que pas très romantique, ni très fidèle mais très gentleman. Et je lui dis :

    « Et pour te répondre, oui je ne parles qu'avec les serpentard sauf si la fille est vraiment belle pour que je ne me dédaigne a lui parler ou même la regarder »
Revenir en haut Aller en bas
Rakel Peleonor
avatar
Messages : 108
Date d'inscription : 13/06/2012


Identité
Élève de: 6ème année
Animal: Hiboux/ Chouette
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Tu me sembles si près pourtant si loin   Mer 4 Juil - 21:05


Je connaissais cet homme par coeur, sa façon de grimacer à l'évocation du nom de son ennemi, celle de s'énerver alors que j'essayais de lui ouvrir les yeux sur ses choix, mais aussi cette proportion à draguer n'importe qui. Je commençais même à me dire que si les rouquines étaient son style, il se taperait volontiers la petite Weasley. Tout ceci me faisait un drôle d'effet, je me disais que j'étais sans doute l'une des seules jolies filles de l'école à ne jamais avoir terminé dans son lit. Chose assez étrange lorsque l'on y pensait. Nous avions eu une relation si forte, un véritable amour qui raisonnait toujours en moi, mais nous étions trop jeune à l'époque. Et si ce n'était pas réellement l'envie qui me manquait, particulièrement en voyant à quel point Drago devenait de plus en plus beau, je n'arrivais pas à me faire à l'idée de coucher ainsi sans le moindre sentiment, ça ne ferait que gâcher notre belle amitié, même si au fond de moi, je commençais à me dire que cette histoire ne finirait pas bien. Et pourtant je jouais le jeu de la séduction à fond, j'aimais ce jeu avec lui, comme si nous nous tentions mutuellement juste pour essayer de voir qui craquerait le premier.

"Oh mais je me suis toujours défendue d'avoir des idées correctes, et pourtant je ne t'ai encore jamais violé dans un coin sombre de Poudlard, preuve que je sais quand même me tenir, mine de rien."

Je ne pouvais m'empêcher de sourire, j'étais bien en sa présence, même quand on s'engueulait à vrai dire, je me sentais bien. Drago savait être une personne juste adorable, il le prouvait ce soir en m'invitant à boire alors que je lui avais imposé ma présence et qu'au final, je n'étais pas une personne dans le besoin, bien au contraire. D'ailleurs ma mère se désespérait chaque jour que nous ne soyons plus ensemble, nous aurions formé un magnifique couple, elle n'avait pas tord, mais le destin en avait décidé autrement. J'eus d'ailleurs un petit sourire un peu mauvais lorsqu'il mentionnait les filles auxquelles il acceptait d'adresser la parole.

"Mouais d'après les bruits de couloirs, tu ne fais pas que les regarder, ni même leur parler."

Moi jalouse? D'accord peut être un peu, mais si on me le demandait, je protesterais autant que je le pouvais.

"Mais faut arrêter ces histoires c'est stupide, et puis contrairement à toi, je te signalerais que MOI je suis toujours sortie uniquement avec des garçons de ma maison, alors tu peux bien me faire la morale."

Ce n'était pas tout à fait vraie, l'année de la coupe des 4 maisons j'avais eu une aventure toride avec un élève de Durmstrang, et pour être honnête, lorsque j'avais l'occasion de le revoir je ne me privais pas d'une bonne partie de jambes en l'air. Il fallait avouer que ce mec était totalement toride, mais la distance ne permettait pas une relation sérieuse, à vrai dire je ne savais pas si c'était réellement ce que je souhaitais d'ailleurs.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Tu me sembles si près pourtant si loin   Jeu 5 Juil - 10:01

    Je t'ai aimer
    Mais tout a changé.

    "Oh mais je me suis toujours défendue d'avoir des idées correctes, et pourtant je ne t'ai encore jamais violé dans un coin sombre de Poudlard, preuve que je sais quand même me tenir, mine de rien." 

    Je rigola a la remarque de mon amie, je la regarda dans les yeux et lui dit :

    « Oh oui, je n'en doute pas, mais je sais que tu en meurs d'envie. Comme toute les filles d'ailleurs. »

    Et oui j'ai des qualités mais sacrément de défauts, et la vanité chez moi et l'un de mes gros défauts avec le fait que suis froid,sournois, je le reconnais je suis lâche, mais cela dépend dans quelle situation. Mais j'ai pas mal de qualité : amical avec ceux que j'apprécie, si ce n'est que pour vous dires que très peu de monde. Gentleman,Franc, puis plein de truc que j'ai pas en tête.

    "Mouais d'après les bruits de couloirs, tu ne fais pas que les regarder, ni même leur parle"

    Je rigola de nouveau, et de nouveau elle n'avait pas tord ! Plus d'une fille était déjà passé dans mon lit, et je reconnais que parfois je m'en vante, on dit que j'ai un tableaux de trophée pour le nombre de fille ramenée. Mais bon il y a certaine personne que jamais je ne me permettrais de côtoyer ne serait-ce plus d'une heure tels que Granger, ou encore la Weasley ! Je ne côtoie ni Sang-de-bourbe ni rouquine.

    « Ok, ok démasqué -dis je en rigolant- mais il y a pas mal de fille qui n'y sont pas passé – je bus une gorgé et dis en la regardant dans les yeux – toi par exemple. »

    Elle me regarda me sourit et dis :

    "Mais faut arrêter ces histoires c'est stupide, et puis contrairement à toi, je te signalerais que MOI je suis toujours sortie uniquement avec des garçons de ma maison, alors tu peux bien me faire la morale." 

    « Ah oui ? Et le Durmstrang en 4eme année il était a Serpentard peut être ? »

    Lui avais je dis en la regardant dans les yeux, je savais qu'elle avait eus une relation avec ce type, j'en avais entendus parler. Mais je ne dois pas dire, plus d'une fille de beaux-bâtons et passer cet année là.
Revenir en haut Aller en bas
Rakel Peleonor
avatar
Messages : 108
Date d'inscription : 13/06/2012


Identité
Élève de: 6ème année
Animal: Hiboux/ Chouette
Ton inventaire?:

MessageSujet: Re: Tu me sembles si près pourtant si loin   Jeu 5 Juil - 23:46


Je ne pouvais m'empêcher de rire de sa réponse. Il avait raison en soit, j'en avais envie, mais même si nous serions tout deux d'accord, je ne pouvais pas faire une telle chose. C'était tellement simple d'agir ainsi, mais je n'aimais pas cette facilité, quoi que ce n'était pas réellement le mot, avec mes sentiments compliqués pour Drago c'était très loin d'être simple. C'était peut être une question de morale à deux balles, en faites je ne savais pas trop, mais qu'importe.

"Oh tu sais il faut savoir garder des fantasmes, c'est pas amusant sinon."

Je lui tirais la langue de façon aguicheuse avant de tremper mes lèvres dans ma boisson. J'appréciais ce moment de détente avec Drago, j'aimais passer du temps avec lui, et pourtant je savais qu'il ne faisait pas ressortir le meilleur de moi même, généralement avec lui je me rapprochais toujours de son comportement, il était le roi et j'étais la reine, le genre de chose qui ne me plaisait guère. Nous semblions compatible à l’extrême mais c'était simplement une question d'éducation, nous avions reçu plus ou moins la même lorsqu'on y pensait, même si moi je n'avais que ma mère qui appartenait aux mangemorts. Je soutenais son regard sans la moindre gêne, nous jouions à un jeu très dangereux, celui de la séduction, mais à vrai dire c'était mon jeu préféré même si je m'étais plus d'une fois brûlée les ailes.

"Moi? Sincèrement si tu avais réellement couché avec moi tu ne pourrais plus t'en passer. Jouer à touche-pipi entre gamins n'a rien à voir, je ne veux pas entrer dans ta liste de toutes tes conquêtes."

Je lui fis un petit clin d'oeil, à vrai dire ce n'était pas tout à fait vrai, mais je ne voulais pas être juste un nom de plus sur cette liste, mon honneur m'y poussait et à vrai dire je trouvais ça bien plus moral. Mon regard toujours plongé dans le sien, j'eus un petit rire.

"Non mais il n'était même pas de Poudlard, ça ne compte pas si tu veux mon avis. Et puis Durmstrang est sans doute l'école la plus proche de notre maison, tu ne peux pas renier ma fidélité."

Une nouvelle gorgée sans pour autant quitter des yeux Drago.

"Mais je suis assez étonné que tu sois au courant, je ne pensais pas que tu connaissais si bien ma vie privée, c'est donc pour ça que Goyle me suivait partout tu l'avais lancé à mes trousses? Il faut pas être jaloux, tu seras toujours mon premier namoureux."

Je le taquinais, m'amusant sans la moindre honte de tout ceci, je savais que Drago n'aimait pas être bousculé en général, mais lorsque c'était entre nous je pouvais bien me permettre ce genre d'écart.

"Et puis tu es le seul qui peut avouer me connaitre depuis si longtemps, des fois j'ai même peur que tu ressortes de vieux dossier que j'aurais oublier depuis longtemps."

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tu me sembles si près pourtant si loin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu me sembles si près pourtant si loin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) CODY CHRISTIAN › si proche et pourtant si loin
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» (M) Si loin et pourtant si près feat Tyler Hoechlin
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chant du Phénix :: Le Flood :: La corbeille :: Anciens rps-