AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La famille Adams || Pv Leah Adams


Invité



MessageSujet: La famille Adams || Pv Leah Adams   Lun 23 Juil - 11:26

Jason marchait d'un pas pressé vers le parc. Il avait rendez-vous là bas, et il était en retard comme d'habitude. Pour cela, il était maudit. Il était complètement incapable d'arriver à l'heure, et il l'avait encore prouvé. Cette fois c'était un professeur qui l'avait retardé à la fin de son cours pour lui parler de son comportement insolent. C'est sûr que de ne pas répondre aux questions qu'on lui posait était terriblement insolent. Aussi, il ne se voyait pas répondre qu'il était pressé et qu'il n'avait pas le temps. Déjà, parce qu'il en était incapable à cause de sa timidité maladive, mais aussi parce que ça énerverait la personne l'ayant retenu et qu'il n'avait aucune envie de gagner d'autres heures de colles ainsi que de faire perdre des points à sa maison. Et puis, qu'est-ce qu'il aurait pu dire ? Qu'il avait un rendez-vous important n'était pas une bonne idée. Surtout que vu les élèves de 6e année, il aurait eu du mal à faire comprendre au professeur qu'il ne s'agissait aucunement d'une rencontre amoureuse. Le blond soupira.

Alors pourquoi Jason se précipitait vers le parc si ce n'était pas pour rejoindre un ami à lui ? Déjà, à une ou deux expressions près, il ne se déplaçait pas vraiment pour retrouver ses amis. Il attendait qu'ils viennent vers lui, pour lui proposer de les accompagner quelque part. Il avait peur de trop s'impliquer ou de gêner, et c'est pour ça qu'il restait beaucoup dans son coin. Et comme les quelques personnes qui faisaient bouger Jason étaient soit occupées, soit refusées de lui adresser la parole. Quoi rêver de mieux?

En fait, il allait voir sa cousine. Leah Joana Adams, avec qui il avait un lien du côté de son père, l'aîné de la famille Adams. On aurait pu penser que les deux enfants auraient été assez proches, vu que les deux frères ne s'étaient pas haïs durant leur enfance. Et pourtant, la situation était totalement différente, ce qui était normal lorsqu'il s'agit d'une famille de sang-pur. Le père de Jason avait toujours voulu préserver l'honneur de sa famille, et aussi quand son frère avait eu une enfant d'une moldus, il avait interdit une chose de plus à son enfant. Voir sa cousine, légèrement plus jeune que lui. Aussi, il s'était vraiment rencontré quand elle était rentrée à Poudlard, une année après lui. Ça n'a pas vraiment été une surprise pour lui de voir arriver à Serdaigle une nouvelle Adams. Mais depuis le début, il n'avait jamais vraiment pu l'aimer. Ni lui pardonner.

Jason détestait ces histoires de sang-purs qu'il trouvait inutile, mais il en voulait à sa cousine pour une autre raison. Leah avait eu l'enfance dont il rêvait. Une famille aimante, protectrice. Elle n'avait pas été traumatisé par ses parents, leurs amours pour le ministère de la magie et des soirées interminables. Elle avait même réussi à avoir l'amour de leurs grands parents. Même lui ne l'avait pas, à cause de sa timidité qui avait fait dire à ceux-ci qu'il était un peu attardé. Il était totalement jaloux d'elle pour cela, mais n'oserait jamais lui dire. Il était beaucoup trop timide pour cela, au point de ne pas savoir ce qu'il ressentait vraiment pour elle. Il se disait qu'il devait la détester, la haïr et donc l'éviter le plus possible. Mais au font de lui, il savait que ça ferait trop plaisir à ses parents et qu'elle n'était pas fautive. Elle avait juste eu plus de chance.

Il arrivait près de l'endroit où il devait la retrouver. Elle était déjà là à l'attendre. Quand ils étaient à côté, les gens remarquaient leurs ressemblance. Ils avaient tous les deux les cheveux bien longs, qu'ils tenaient de leur famille. Il ne la regarda pas longtemps. D'ailleurs, il la voyait trop souvent. Elle était toujours dans la salle commune à parler avec les autres Serdaigles. Elle n'avait aucun problèmes d'intégration elle.

« Leah. Désolée pour le retard. J'ai été retenu. »

Cela faisait maintenant cinq ans qu'ils se connaissaient. Depuis qu'elle était arrivée à Poudlard en fait. Et avec le temps, il avait réussi à vaincre un peu sa timidité quand il était elle, dans l'espoir de pouvoir lui dire un jour ce qu'il ressentait. À quel point elle le faisait souffrir en fait.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 26
Date d'inscription : 20/07/2012
Age : 24


MessageSujet: Re: La famille Adams || Pv Leah Adams   Lun 23 Juil - 15:52

Et voilà, à force de traîner pendant des heures à la bibliothèque, j'allais encore une fois être en retard ! Mais cette fois ci, ce n'était pas en cours que j'allais arriver avec une bombe à retardement, mais à un rendez vous. Et oui, j'avais rendez vous au parc avec un beau jeune homme blond, mais qui se trouvait être … mon cousin. Jason D. Adams. Le fils du frère de mon père. On se voyait souvent, mais seulement à l'école. Jamais chez nous. Bizarre, pour des cousins. D'ailleurs on ne se connaissait que depuis mon entrée à Poudlard. C'était, disons, à cause du trop plein d'exigences des parents de Jason, de véritables obsédés du sang-pur. Lorsque mon père s'est marié avec ma mère, qui n'a pas de sang magique,et qu'ils ont eu un enfant ensemble, c'est à dire moi, les imbéciles de parents de Jason ont voulu coupé les ponts. Pour ma part, je trouvais ça d'une débilité absolue ! Mais bon, mon cousin n'y était pour rien, et c'était donc pour cela que je voulais avoir des contacts avec lui. En plus, je l'aimais bien. Bon ce n'était pas avec lui que l'on pouvait avoir de longues conversations, mais il avait un petit côté touchant. Seul hic, il me donnait parfois l'impression qu'il me détestait. Allez savoir pourquoi puisqu'il ne me parlait presque jamais de lui ! Dès que je lui posais des questions sur sa vie d'avant et sur ses parents il changeait directement de sujet. Mais bon, j'étais déterminée à lui faire cracher quelques anecdotes …

Je courais dans les couloirs en direction de notre salle commune. Je ne voulais pas transporter mes livres dans tout le parc, et donc je devais d'abord les ramener dans ma valise. En entrant dans la salle commune, une douleur me transperça l'épaule. Je venais de rentrer par inadvertance dans un de mes camarades.

- Oups, excuses moi, je ne t'avais pas vu !

Je n'attendais même pas qu'il accepte mes excuses, j'étais déjà en retard. Je filais vers le dortoir des filles. En y entrant, je ne pouvais pas me tromper de lit. C'était le seul où était allongée de tout son long une petite boule de poils noire. C'était Miss, mon chat. Elle était ma meilleure amie, mon petit trésor. Je l'avais eu pour mon onzième anniversaire et m'accompagnait ici depuis ma première année. C'était elle qui devait subir divers sorts aux cours de métamorphose, mais elle aimait ça. Énergiquement, je jetais mes livres sur mon lit en faisant attention de ne pas les lancer trop près de Miss.

En quelques minutes, j'arrivais dans le parc, où j'étais censé retrouver mon cousin. Mais là, une surprise m'attendait. Ou plutôt, ne m'attendait pas ! Jason n'était pas là. Je vérifiais ma montre. Peut être qu'il n'était pas l'heure tout compte fait. On devait se voir après son cours de potion, et comme moi je n'avais pas cours de l'après-midi, j'étais peut être juste désorienté. Mais non, son cours se terminait à 15h et il était 15h10. Pas grave. La patience était un de mes points forts. Je m'installais au pied d'un arbre. C'était agréable un temps comme celui là. Il faisait froid, puisque c'était l'hiver, mais le soleil donnait un peu de chaleur. De plus, le sol était sec, puisqu'il n'avait pas plu depuis deux semaines.

Je regardais les élèves passer près de moi. Par ce si beau temps, nous étions plusieurs à prendre le soleil. Soudain, parmi tout ce monde, je reconnus celui pour qui j'étais là, assise dans l'herbe. Le garçon aux cheveux longs, et aussi blonds que les miens, s'approchait de plus en plus de l'endroit où j'étais. La ressemblance entre nous deux était flagrante, c'était d'ailleurs cela qui avait provoqué notre rencontre, cinq ans auparavant. Il était aussi pâle que moi, et nous avions presque les même traits. En fait, on aurait pu croire qu'on était frère et sœur. La seul différence était sa taille, plus grande que la mienne, et ses yeux. Mes yeux étaient bleu, tandis que les siens étaient marrons.

Jason était arrivé près de moi. Bien sûr, il prenait un peu de distance car il n'aimait pas être trop proche des autres. Il ne me regardait pas non plus dans les yeux. A croire qu'il avait peur du regard des autres. Pendant que je me relevais tant bien que mal, mon cousin s'excusait de son retard. Il avait toujours été très poli et se justifiait à chaque fois. J'en déduisais qu'il avait peur des reproches. Moi, je ne lui en voulais pas. De toute façon, s'il aurait été à l'heure, c'est lui qui m'aurait attendu.

- T'en fais pas ! Je viens d'arriver aussi, j'étais à la bibliothèque et j'ai pas vu l'heure passer. Il s'est passé quoi ? Rogue a encore fait des siennes ?

Le professeur de Potion était réputé pour être la mauvaise humeur de l'école. Jason n'était pas le seul a être retenu après les cours, surtout pour rien. Moi j'y avais déjà eu le droit aussi.

_________________________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: La famille Adams || Pv Leah Adams   Mar 24 Juil - 19:10

Jason était maintenant devant sa cousine. Il ne pouvait s'empêcher de soupirer mentalement en se disant que ça allait encore être un long moment où il devrait se maîtriser pour éviter de lui faire comprendre qu'il n'avait pas vraiment envie d'être là. En fait, quand ils s'étaient rencontrés et qu'ils avaient décidé de se voir régulièrement pour parler et intensifier les liens qu'il y avait entre eux, il ne se serait jamais imaginé qu'il ferait tour pour espacer ces moments. Au fur et à mesure, elle lui avait paru tellement différente de lui. Pas physiquement. Non pour cela, ils étaient quasiment pareils, si bien qu'on lui avait souvent demandé si c'était sa petite sœur lorsqu'elle était arrivée à Poudlard. Mais mentalement, elle le dégoûtait parce qu'elle lui donnait envie. Il aurait tellement aimé pouvoir s'exprimer comme ça, être ami avec les autres. Des choses basiques que tout adolescent arrive à faire normalement.

Et pouvoir parler de son passé. Parce que si lors des réunions il avait appris la vie de sa cousine avant son arrivée à Poudlard, ce qui l'avait encore déprimé de savoir que son oncle était une personne gentille, bien loin de l'image que lui donnait son père, il n'avait jamais parlé de la sienne. En fait, très peu de personnes connaissaient ce qui s'était passé dans son enfance et que c'était la raison de son caractère craintif. D'ailleurs, il avait toujours eu peur que sa cousine l'apprenne donc il laissait parfois sous-entendre qu'il avait eu une vie tranquille, ce qui n'était pas forcément loin de la vérité. Tout le monde l'avait toujours laissé trop tranquille. En tout cas, Jason ne préférait même pas imaginer la réaction de sa cousine si elle apprenait comment s'étaient comportés ses parents avec lui, ni la réaction de ces derniers s'ils apprenaient par le père de Leah qu'il était au courant. De toute façon, sa famille ne dirait rien. Il était un peu une honte pour eux. Depuis quand un sorcier de sang-pur était-il craintif et timide. Il lui était même déjà arrivé d'entendre que c'est sa cousine qui aurait dû naître à sa place et lui à la sienne. Ridicule. Si ça avait été le cas, elle se serait peut-être retrouvée dans le même état que lui.

Par contre, il devait avouer qu'elle était gentille. Elle ne s'était jamais moquée de lui, et il n'avait jamais vraiment su pourquoi. Peut-être parce qu'elle avait pitié de lui ou parce qu'il était cousin. Ou les deux. La majorité des gens qui ne se moquaient pas de lui c'était par pitié. En même temps, il faut avouer que pour connaître le vrai Jason et avoir une chance de le trouver, il fallait quand même avoir de la chance et s'accrocher puisqu'il manquait horriblement de confiance envers les autres. Sauf Nikita évidemment. Parce que là c'était différent. C'était un peu grâce à lui que Jason avait réussi à comprendre ce que signifiait avoir un ami. Et depuis ce moment-là, il s'était toujours demandé s'il pouvait considérer sa cousine comme telle.

Jason évitait de croiser son regard pendant qu'elle parlait. Il s'assit sur le banc tout proche et l'invita à faire pareil. Elle lui parlait de la bibliothèque, de Rogue... C'est sûr qu'au bout de cinq ans à se voir régulièrement, il n'avait plus grand-chose d'extraordinaire sur leurs vies d'avant Poudlard à raconter. Maintenant, il parlait du quotidien, des examens, des cours. Il arrivait au blond de lui proposer de l'aide de temps en temps, ce qui était quand même très rare vu qu'il était un peu trop timide pour ça. D'ailleurs, il se demandait pourquoi elle lui parlait de Rogue alors qu'elle n'avait pas eu Potion aujourd'hui. Bon, elle venait juste de lui rappeler qu'il avait intérêt à capable de répondre aux questions du professeur au prochain cours sinon il serait encore collé. Et le pire c'est qu'il avait les réponses.

« Ah Rogue... Ben tu sais... Il est jamais très content avec moi. J'ose pas répondre à ses questions, ça lui plaît pas trop... »

La chose qu'il aimait le plus dans ses rendez-vous avec sa cousine, c'est qu'il n'avait pas peur de parler. Bien sûr, il restait tout de même timide, n'osait pas dire ce qu'il pensait, mais comme il ne s'agissait jamais d'exprimer des sentiments, il s'en sortait un peu mieux. Bon, il fallait aussi dire que de parler avec quelqu'un qui nous ressemble énormément n'est pas extrêmement intimidant.

« Bibliothèque ? T'as jamais cours. Et puis, qu'est-ce que tu lis pour être toujours cachée là-bas ? »

Pourquoi poser une question si on s'en fiche totalement de la réponse ? Simplement parce qu'on est seule avec un membre de sa famille, ici sa cousine et qu'on est bien obligé d'alimenter la conversation. Et puis, avec un peu de chance, il apprendrait l'existence d'un livre super intéressant qu'il pourrait lire au lieu de traîner dans sa salle commune tous les soirs avec deux trois amis à lui.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 26
Date d'inscription : 20/07/2012
Age : 24


MessageSujet: Re: La famille Adams || Pv Leah Adams   Mar 31 Juil - 18:29

Cela faisait maintenant plusieurs minutes que j'étais en compagnie de mon cousin. Lui était arrivé un peu après moi et prétendait que c'était parce qu'il avait été retenu. Je savais qu'il venait d'un cours de potion, et étant dans cette école depuis déjà cinq ans, cela ne faisait aucun doute que c'était Rogue la cause de ce retard. Peu de personne avait de sympathie pour ce professeur d'une froideur inhumaine, comme lui même n'en avait que pour quelques élèves de sa maison, des Serpentards.

Bien que le beau blond qui partagé ma chair avait un peu de mal à croiser mon regard, il était en revanche de plus en plus à l'aise lors de nos conversations. Il ne présentait aucunes difficultés à me parler mais je sentais cependant une légère froideur dans la tonalité de sa voix. C'était ça qui me faisait penser dès le début que Jason ne m'appréciait pas vraiment, même s'il ne m'en avait jamais parler. Ou c'était peut être juste sa timidité qui donnait cette impression. Enfin bref, moi je l'aimais bien, ce cousin caché. Ca me faisait du bien de le voir, car je n'avais pas beaucoup de personne à qui me confier réellement. Je côtoyais du monde, certes, mais que des connaissances, à part Emily, qui était un peu comme ma meilleure amie depuis mon arrivée ici.

Jason, qui venait de s'asseoir sur le banc juste derrière nous, disait que Rogue n'était pas souvent content de lui car il n'osait pas répondre à ses questions. Ca, je n'en étais pas étonnée. Une fois, j'étais passé juste à côté d'une retenue parce que j'étais une véritable catastrophe en potion. J'avais fais exploser mon chaudron et un nuage vert avait envahi toute la salle de classe. C'était grave, certes, mais ça ne méritait pas une retenue. Comme quoi, ce n'était pas de Jason que Rogue n'était pas content, mais plutôt de tout le monde. Mon cousin poursuivit ensuite en me demandant si je n'avais jamais cours et quel livre pouvait tant m'attirer à la bibliothèque.

Je n'ai jamais cours le mardi après-midi, c'est pour ça que mon emploi du temps est autant chargé le reste de la semaine.

Je souriais à mon cousin qui avait bien plus l'air de rêvasser que de m'écouter, puis, avant de continuer, je finis quand même par m'installer à côté de lui sur le banc.

Bah en fait, je ne passe pas vraiment mon temps à lire quand je suis à la bibliothèque. Je garde cette activité là pour le soir. Non ce que j'y fais plutôt c'est genre mes devoirs ou des petites recherches.

Je n'aimais pas faire mes devoirs le soir dans la salle commune car il y avait souvent trop de bruit et je n'arrivais pas à me concentrer. La bibliothèque était quant à elle un lieux très calme où on pouvait y entendre une mouche voler.

Je savais que si je me contentais juste de répondre à la question de Jason, un silence de mort s'installerait dans la conversation, et nous mettrait tout les deux mal à l'aise. Mais le problème, c'était que par moment je ne savais pas vraiment quoi lui dire, et là c'était la croix et la bannière pour trouver autre chose à débattre.

- Et sinon, côté cœur, toujours rien ? Tu peux tout me dire tu sais !

J'avais dis ça tellement naturellement que je commençais à en être gênée. C'était la première fois que je lui parlais de copine mais je n'avais trouvé que ça. Après tout, même si mon cousin était un brin timide il restait une personne comme les autres et avait bien ses petits secrets aussi.

_________________________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: La famille Adams || Pv Leah Adams   Ven 17 Aoû - 23:01

Des fois, il se disait que sa cousine le connaissait trop bien maintenant. D'un côté, encore heureux, puisqu'ils font partie de la même famille. Mais avant, lors de leur rendez-vous, il lui suffisait d'être naturel et ça suffisait. C'est-à-dire, répondre aux questions qu'elle lui posait de manière simple et peu précise. Et puis, à la limite, lui en posait une ou deux sur sa vie. Toujours sur des parties qu'il trouvait importantes. Sinon, à quoi galérer à les poser. Et avec tout ce petit manège, ils ne restaient jamais trop longtemps ensemble. Parce que la conversation laissait place à un long silence gênant et chacun reprenait le cours de sa petite vie tranquille à Serdaigle. Autant dire, avant, il supportait très bien ces moments-là. Ce n'était pas trop dur, ça ne lui demandait pas vraiment d'efforts. Et pourtant, tout avait changé.

Il l'écouta parler de son emploi du temps. Bien sûr, au bout d'un moment, il ne savait jamais trop quoi dire à sa cousine. Il avait peur de lui poser une question d'ordre trop personnelle, de peur que ça la vexe parce qu'elle avait beau être de sa famille, il n'avait jamais su comment qualifier leurs relations. Ce n'est jamais grandir dans une famille de sang-pur. Aussi, Leah et lui n'était pas les cousins les plus proche au monde. Bien sûr, il y avait largement pire, il en avait souvent la preuve entre Nikita et son cousin Adam. Mais il y avait aussi bien mieux.

Mais pourquoi elle lui parlait de bibliothèque déjà ?

Jason se rappelait enfin. Mardi après-midi de libre. Bibliothèque. Boulot. D'un côté, il ne pouvait pas nier que sa chère cousine faisait honneur à sa maison. Serdaigle, la maison des travailleurs ou encore, la maison de ceux qui passent la moitié de leur vie à la bibliothèque pour lire tout et n'importe quoi qui pourrait les aider. Et il devait avouer qu'au fond, il était totalement pareil, surtout dans les matières qu'il aimait. Et ça, malgré sa timidité maladive qu'il essayait toujours de guérir même après six ans. Il ne faut jamais perdre espoir, non ?

« Et ben, tu travailles dur pour les B.U.S.E. »

Les examens, un sujet intarissable avec sa cousine. C'était tellement simple, basique. Au moins, il avait l'impression de parler avec elle, c'était déjà ça. Et puis, il s'était déjà proposé en tant que bon cousin de l'aider si un jour elle avait besoin de lui. Il avait beau lui en vouloir énormément pour des problèmes passés lors de leurs enfances, il savait au fond de lui qu'elle n'était pas responsable. Mais pas innocente quand même, il ne faut pas abuser.

« Mon oncle va sûrement être fier de toi. »

Mon oncle. Signe de respect basique dont il n'arrivait pas à se séparer, même en faisant des efforts. Et pourtant, il aimerait des fois l'appelait par son prénom, comme le fait tout neveu. Mais il en était totalement incapable. Et pourtant, son oncle était quelqu'un de gentil. Il n'allait pas l'attaquer, pas lui en vouloir. Donc à quoi bon avoir peur. Mais bon, là encore, c'était des séquelles de son enfance, certaines des raisons pour lesquelles il en voulait à sa cousine et sa famille de ne pas l'avoir sauvé.

Sérieusement, elle était agaçante. Elle avait depuis longtemps trouvé le moyen tout bête de rallonger leurs entrevues. Et c'était simple. Parler. Il ne fallait pas laisser la conversation en suspens pendant trop longtemps, parce que sinon c'était clairement la fin. Mais trop parler, ça faisait peur à Jason qui n'osait plus dire un mot. Il y avait en fait ce milieu se trouvait depuis maintenant trop longtemps à son goût. Surtout que si on lui avait vraiment demandé son avis, après le cours de potion, il aurait trouvé quelque chose de plus intéressant à faire. Quelqu'un de plus intéressant à voir.

Et aussi bizarre que ça puisse l'être, au moment même où Jason pensait à Nikita, elle lui posa la question maudite. Celle qu'il n'avait pas du tout envie d'entendre. En fait, il se demandait si elle n'était pas tombée sur un exemplaire du Canard Ensorcelé avec cette satanée rumeur pour lui poser une question pareil. Ou alors, elle avait eu vent de se qui s'était passé dans le hall d'entrée, la dernière fois. Quand les deux Serdaigles s'étaient embrassés en public en fait. Rien que ça. Oui, ça devait être ça. Sinon, il ne voyait pas du tout pourquoi elle lui en parlerait. Enfin, pas qu'elle le dise explicitement, mais bon, côté cœur, ça pouvait dire qu'elle ignorait tout en fait. Sinon, elle aurait sûrement dit le nom de russe.

Jason galérait. Il savait qu'il devait lui répondre, sinon ça paraîtrait vraiment louche. Mais en même temps, il essayait d'évaluer ce qu'elle savait. D'ailleurs, est-ce qu'elle était au courant seulement qu'il n'aimait pas les filles ? Il ne se rappelait même pas avoir déjà eu une conversation de ce genre avec elle, alors c'était finalement probable qu'elle ignore ce détail. Elle demandait sûrement ça pour s'informer sur la vie de son cousin. Comme toute bonne cousine qui voulait également une place d'ami.

« Je... Euh... Ben... »

Il était tout rouge, vraiment rouge à l'idée de parler de Nikita à quelqu'un. Et pourtant, ce n'était que sa cousine. Une fille qu'il savait gentille, et surtout qui ne le trahirait pas. Parce que finalement, il fallait qu'il apprenne à faire confiance en les seuls membres de sa famille digne de cela.

« Niki... Nikita. »

Il n'arriverait pas à plus, il le savait parfaitement. Pas la peine d'insister plus. De toute façon, il se doutait que cette information suffirait déjà à la jeune fille. Ça lui ferait peut-être un choc d'ailleurs. Mais elle avait toujours dit qu'elle l'accepterait comme il est, puisque c'est ça un lien familial. Il aurait voulu partir en courant, loin de Leah. Il avait un peu honte de parler comme ça. Aussi, il décida de prendre le peu de courage qu'il lui restait pour rajouter un petit quelque chose.

« Et... Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La famille Adams || Pv Leah Adams   

Revenir en haut Aller en bas
 

La famille Adams || Pv Leah Adams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La famille Adams [reste 0/3]
» Tom Adams [Validée]
» Madisson Adams |Serpentard|
» Entrainement de Josh Adams
» Robert Adams ♦ J'ai plus un grain de sable dans ma chaussure.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chant du Phénix :: Le Flood :: La corbeille :: Anciens rps-