AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 J'aime les poissons arc-en-ciel, tu sais. • Pv Faoline


Invité



MessageSujet: J'aime les poissons arc-en-ciel, tu sais. • Pv Faoline   Sam 18 Aoû - 15:04

Luna était souvent seule. Très souvent même. Et pourtant, personne n'a jamais su si elle souffrait de cette condition. Il n'était pas rare de la voir se balader dans le château, l'air rêveuse. En fait, à ces moments-là, on pouvait se demander si elle savait réellement où elle allait, car c'était loin de l'impression qu'elle donnait. Mais peu de gens s'étaient aventurés à venir lui parler pour lui demander. Alors Luna restait seule, perdue dans ses pensées que personne ne connaissait. Pourtant, elle n'était pas seule au monde. Elle avait des amis. Très peu en fait. Et ils la trouvaient également bizarre. Sans parler qu'ils n'étaient pas forcément dans sa maison. Mais ce n'était pas grave, la blonde donnait toujours l'impression d'aimer tout le monde, toutes maisons confondus. Même les Serpentards, parce que certains étaient cachés derrière un masque qu'ils s'obligeaient à porter, elle le savait. Comment ? Personne ne pourrait le dire, mais elle continuait à affirmer cela, même au bout de sa quatrième année à être embêté quotidiennement par les vert et argent.

Il faisait beau ce matin-là. Et Luna paraissait se dirigeait quelque part. Ou plutôt tourner en rond dans le château. Et pourtant, toute personne qui la connaissait un minimum savait qu'elle allait dans un endroit précis. Seulement, il n'y avait qu'elle qui connaissait sa destination, même si elle n'en donnait pas l'impression. On dirait une petite fille perdue que personne n'osait approcher. Et pourtant, malgré les apparences, ses détours dans Poudlard lui avaient permis de prendre son petit-déjeuner, de repasser à sa tour et de se préparer à descendre quelque part. Elle descendit avec son sac jusqu'au deuxième étage. Est-ce que c'était là l'endroit où elle comptait s'arrêter, l'endroit qui était son but de la matinée ? Personne ne le savait. Certaines personnes doutaient même parfois que Luna sache réellement ce qu'elle voulait, où elle allait.

Et tout cas, la Serdaigle se trouvait maintenant dans la bibliothèque. Un endroit paisible, calme, et aimé par tous les élèves de sa maison. Mais Luna était différente. Personne ne savait si elle aimait ce lieu qui a pour but de s'instruire, de travailler parce qu'elle n'y passait pas autant de temps que ça. Mais dire qu'elle s'en fichait et que c'est pour ça qu'elle ne travaillait pas autant que les autres Serdaigles seraient un gros mensonge. En fait, ça serait simplement contredire la répartition de la blonde, ce qu'elle détestait. Bien sûr, les Serdaigles étaient censés être sages, posés et lucides, et non pas rêveurs et tête-en-l'air, mais elle ne supportait pas qu'on lui fasse remarquer. Elle avait sa place dans cette maison, ça ne faisait aucun doute. Elle était le profil même des élèves que Rowena Serdaigle voulait dans sa maison. Ses camarades n'avaient pas l'esprit ouvert, c'était bien connu.

Luna sortit un livre sur les créatures magiques des pays froids d'Europe et le tendit à Madame Pince, la bibliothécaire. Celle-ci n'était pas étonnée. Elle savait très bien que Luna lisait énormément de livre à ce sujet. Et le jour où elle avait fait l'erreur de lui demander pourquoi, l'élève lui avait répondu qu'elle cherchait un témoignage sur les Ronflaks Cornus. Oui, ces créatures que tout le monde disait sortir de l'imagination de la famille Lovegood et des lecteurs du Chicaneur, ce qui était évidemment faux. Les Ronflaks existaient, elle allait d'ailleurs partir à leurs recherches avec son père pendant les prochaines vacances, comme à chaque fois.

Et là, on aurait pu croire que Luna sortirait de la bibliothèque sans rien dire et continuerait son petit voyage entre tous les recoins du château. Et pourtant, elle se déplaça dans la salle pleine de livre à la recherche de quelque chose d'autre pour occuper son prochain temps libre. C'est sûr qu'elle n'avait plus rien à lire maintenant. Depuis qu'Ombrage avait interdit le Chicaneur à Poudlard, son père ne pouvait plus lui envoyer le magazine mensuel par hiboux. Aussi, elle connaissait déjà tous ceux qu'elle avait par cœur à force de les relire. Toute personne sensée aurait pensé que c'était pour ça qu'elle cherchait maintenant une lecture normale. Mais ça aussi, c'était assez loin de la vérité.

Elle aperçut une fille qui avait tendance à l'éviter depuis quelque temps. C'est dommage, Luna l'aimait bien, comme la plupart des gens qu'elle connaissait en fait. Mais cette fille-là, Faoline, était une Poufsouffle. Et la blonde aimait bien les Poufsouffles. Ils étaient gentils, compréhensifs et un peu plus ouverts d'esprit que les Serdaigles avec qui ils s'entendaient souvent bien. Elle s'avança alors vers elle. Pourquoi ? Sans véritable raison, comme tout ce qu'entreprenait Luna en fait. Elle faisait ce qu'il lui plaît et ce qu'elle pensait important ou nécessaire.

« Bonjour Faoline. Tu as l'air fatiguée aujourd'hui. Je crois que tu supportes mal l'influence de la pleine Lune. »

Luna était comme ça, elle avait une explication complètement débile pour tous les problèmes que les élèves de Poudlard avaient. Et des explications très différentes de celle que Madame Pommfresh, l'infirmière leur donnait. D'ailleurs, celle-ci aussi ne devait pas apprécier Luna et ses idées un peu trop marginales.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 30
Date d'inscription : 09/08/2012


MessageSujet: Re: J'aime les poissons arc-en-ciel, tu sais. • Pv Faoline   Dim 19 Aoû - 12:08

  • Dans un très charmant grognement , la jeune fille poussa les gens qui se trouvaient malencontreusement sur son chemin. En faite, les personnes qui étaient dans son espace vital avaient droit à une remarque cinglante où comme le cas présent un grommellement incompréhensible . On aurait pu croire qu'elle était chez les verts , à la façon dont elle rembarrais les personnes qui osaient s'approcher d'elle dans la grande salle, mais c'est chez les jaunes qu'elle alla s’asseoir. La bouche encore pâteuse, elle se servit un grand bol de café noir . Il lui en faudrait de la caféine pour pouvoir tenir la journée . Elle avait bien sur passé une semaine affreuse , et cette nuit là n'avait pas été de tout repos. Heureusement qu'elle n'avait pas ours en ce samedi ensoleillé . Mais elle n'allait pas aller dans son dortoir et dormir comme elle voudrait ; Trop ombiliqué par le fait qu'on puisse se demander pourquoi elle dormait en pleine journée . Aller dehors était hors de question, le soleil l'agressait d'une façon trop violente, accentuant sa migraine. Le seule endroit alors potable pour avoir la paix était donc la bibliothèque. Calme, très peu d'élèves un samedi, et certains recoins assez sombres. Attrapant un croissant assez rapidement, elle remonta alors dans son dortoir pour chercher ses affaires dans l'espoir peut être de travailler. Espoir quand tu nous tiens. Et bien sur, le chemin du retour fut comme celui de l'allée. Le silence de sa chambre tranchait avec le reste et elle se jeta sur son lit qui ne l'avait pas accueillit en cette nuit de pleine lune. Et en l'espace de quelques secondes la jeune fille alla rejoindre les bras de Morphée pour lui apporter un peu de repos salvateur.

    Elle se réveilla dans un hurlement de douleur. S'appuyant contre le rebord du lit, elle regarda autour d'elle. Non elle n'était pas dans la forêt entrain de déchiqueter des animaux. Elle était dans son lit à Poudlard. Soufflant, elle se leva pour aller passer de l'eau fraîche sur son visage en sueur. Elle n'aurait donc jamais de rêves paisibles ? Il faudrait peut être qu'elle pense un joue à piquer de la potion pour un sommeil sans rêve à Madame Pomfresh. Elle faisait peur. Ses cheveux noirs étaient en bataille et ne voulaient sans doute pas être domptés. Son teint pâle l'était encore plus et les grosses cernes violettes sous ses yeux étaient la seule touche de couleur dans son visage . L'eau ne lui faisait pas grand effet, juste la fraîcheur qui l'a réveillé encore plus. Son dortoir était vide et heureusement pensa t'elle, elle ne voulait voir personne comme à chaque fois. Prenant son sac, elle sortit pour aller à l'endroit qui au départ était sa destination première avant sa petite sieste . Le premier sourire de la journée s'inscriva sur son visage quand elle vu le calme et le peu de monde dans la bibliothèque. Saluant d'un signe de tête Madame Pince qui ne fit même pas attention, plongée dans un livre, elle alla alors dans un coin le plus reculé possible, entouré de livres qui lui cachaient le soleil . Sortant tout son joyeux bordel qu'elle étala sur la table, elle sortit son parchemin de potion qu'elle avait presque terminée. Le temps passa et au bout de nombreuses pauses pour aller chercher des libres n'ayant aucun rapport avec le sujet elle le finissa quand même. Rangeant son devoir , elle fut surprise alors par une voix douce qui s'éleva alors en l'interpellant. Un petit sourire crispée se fit voir alors sur la jeune fille. Luna, Sedaigle dans l'âme, Loufoca comme certains abrutis l'appelaient. Elle était tout sauf folle. Enfin un tout petit peu quand même. C'était son amie, elle l'aimait bien, jusqu'au moment où elle commença à lui faire des remarques sur son état. Faoline pensait alors qu'elle l'avait découvert son secret et depuis un petit moment elle l'évita. Mais là encore c'était raté.

    Luna, moi aussi je suis contente de te voir. Ma nuit a été agitée . Les filles du dortoir ont organisées une petite fête , c'est pour ça .


    Comment noyer le poisson dans l'eau. Inventer un beau mensonge, en espérant qu'aucune des filles justement ne soit présente dans la bibliothèque pour démentir ses dires. Elle rangea son devoir tandis que d'une main elle invita la blonde à s’asseoir. Après tout, elle pouvait très bien gérée des situations de crises alors maintenant. Il fallait juste qu'elle ne se jette pas à la gorge de la jeune fille où lui sorte un truc trop méchant. Passant sa main sur son visage, elle lui dit d'une voix qui se voulait plutôt joyeuse.

    Et toi, tu as passé une bonne nuit 
    ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: J'aime les poissons arc-en-ciel, tu sais. • Pv Faoline   Lun 27 Aoû - 17:09

Luna dévisagea la Poufsouffle avec de grands yeux. Un peu comme si elle essayait d'y trouver un secret enfui depuis toujours. C'était ce genre de regard qui gênait les personnes la plupart du temps. Il était bizarre, inhabituel. Bien sûr, il n'y avait aucune raison pour que la jeune fille regarde la Poufsouffle de cette manière. Du moins, c'est ce que tout le monde pensait. Elle, elle ne le savait sûrement pas. Elle regardait tout le monde comme ça, d'un air semi-rêveur, semi-absent. Et pourtant, dans ce genre de moment, on pourrait croire qu'il n'y avait plus de secrets, la Serdaigle serait capable de tous les découvrir.

Cette impression était sûrement donnée par ses yeux bleus trop pâles. Un bleu qui rappelait un peu la couleur du ciel au final. Le ciel, qui est témoin de tout ce que tout le monde cache. Luna était peut-être un peu comme ça. On avait toujours l'impression qu'elle en savait trop. Beaucoup trop. Et pourtant, personne ne pourrait vraiment dire si c'était le cas ou non. Même pas elle. Elle savait énormément de choses insoupçonnées par toutes les personnes présentes dans cette bibliothèque, Madame Pince comprise. Elle connaissait l'existence de créatures extraordinaire, encore plus rare qu'un dragon ou un géant. Mais les gens lui rappelaient sans cesse qu'elle ne savait rien du monde réel. Sauf que la blonde est beaucoup trop mystérieuse que pour que quelqu'un en ait confirmation. Pour cela, il faudrait l'approcher, et les rares personnes qui le faisaient n'osaient pas se lancer à lui parler de choses trop personnelles.

À croire qu'elle faisait peur.

Bien sûr, elle savait ce que les gens pensaient d'elle. Loufoca, ce n'est pas un surnom qu'on peut ignorer facilement. Mais elle, elle y arrive. Un peu comme si quand une personne l'utilisait, elle n’entendait pas ce qu'on lui disait et qu'à ce moment-ci, elle était entièrement plongée dans son monde à elle. Si particulier.

« Je vois. Moi, on ne m'invite plus depuis que je leur ai parlé des grenouilles lunaires. »

Elle avait dit ça d'un ton calme, sans paraître vexée ou quoi que ce soit. Elle s'en fichait qu'on la prenne pour une folle. Parce qu'en réalité, personne n'avait jamais vraiment su si Luna portait de l'importance à être invité ou non aux fêtes de son dortoir par ses camarades de chambres. Les Serdaigles sont travailleurs, un peu rationnels pour la trouver normale. Et pourtant, ça ne veut pas dire que Luna est une pauvre solitaire qui vagabonde sans amis. Bien sûr, elle en a. Mais surtout, même en étant seule, elle donne toujours l'impression d'être accompagné par quelqu'un. Comme si elle n'était jamais seule.

« Très bien, j'ai rêvé de Rosarls. Je suis sûre qu'Ombrage en est un. Ce ne serait pas la seule créature utilisée par le ministère, tu sais. »

Entendre Luna parlait de faits insensées, c'était loin d'être nouveau. Les gens qui la côtoyaient un minimum savaient très bien qu'elle était capable de dire des choses pareilles sur un coup de tête. Seulement, pour elle, ça avait toujours une raison, mais surtout, elle les disait toujours au bon moment. Quand il faut.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 30
Date d'inscription : 09/08/2012


MessageSujet: Re: J'aime les poissons arc-en-ciel, tu sais. • Pv Faoline   Mar 28 Aoû - 10:32

  • Faoline eut un petit sourire triste à l'annonce de la non invitation de sa camarade. C'est vrai que Luna était une personne original croyant à l'existence de bestioles les plus mythes les une que les autres, mais ça ne devait pas en faire justement une bète de foire. La pouffsoufle l'évitait juste parce qu'elle pensait qu'elle pourrait connaître son secret, pas à cause de son imagination débordante. Elle aimait vraiment bien Luna et parfois, elle ne comprenait pas les gens qui l'a rejetait. Enfin elle savait pourquoi mais elle trouvait ça méchant. La peur de l'inconnu. Préférer dire qu'elle est folle que de la croire. Elle, elle aurait même plutôt tendance à penser que ces animaux existent. Après tous, des montres comme les loups garous et les vampires ont fait leurs apparitions, alors pourquoi pas des grenouilles lunaires ? Ça ne serait plus que probable. L'évolution de l'espèce animal.

    Oh tu sais Luna, tu ne manques vraiment rien. Personnellement je n'y vais que très rarement. Je penses que se sont toutes les mêmes fêtes. De l'alcool caché, des ragots, des papotages sur les garçons et encore des ragots.


    Elle n'avait jamais trop été interressé par ça. Elle ne les écoutait que d'une oreille, sauf quand ça la concerné. Ce qui avait été le cas pendant une époque. Elle ne répondait pas sauf quand la moutarde lui montait au nez et elle essayait de mettre un terme à ses inepties. Et bizarrement ça se terminait toujours pareil. Elle devenait agressive et méchante avec celle ou celui qui l'avait lancé et après une bonne bagarre violente, on n'en entendait plus parler.

    « Très bien, j'ai rêvé de Rosarls. Je suis sûre qu'Ombrage en est un. Ce ne serait pas la seule créature utilisée par le ministère, tu sais. »

    Faoline pencha alors la tête sur le côté comme pour essayer de décrypter ce que venait de dire son amie blonde. Ce genre de phrase était bien sur monnaie courante avec la Serdaigle mais elle ne comprenait parfois toujours pas ce qu'elle voulait dire. Rosaris, sans doute un monstre encore. Elle hésitait à lui demander ce que c'était, car d'un coté la curiosité lui rongeait la cervelle, mais de l'autre la peur de voir son amie s'emballait dans une discussion qu'elle mènerait en solo. Puis parler d'Ombrage n'était pas une bonne chose. Elle en avait une sainte horreur et c'était sans doute réciproque. Elle savait très bien que la femme en rose avait horreur de tous les hybrides et autres créatures magiques ne s'apparentant pas à un humain. Bien sur, elle ne le savait pas, les professeurs qui étaient au courant pour le petit problème de fourrure de Faoline était assez sain d'esprit pour ne rien dire à l'envoyé du ministère. Ils ne voudraient certainement pas voir leur élève enlevé.

    Je suis sur que tu vas m'expliquer ce qu'est un Rosarls. Mais genre un résumé je veux pas tout connaître d'eux.


    Bon, maintenant fallait attendre la réaction de la jeune fille qui était comme à son habitude dans les nuages. Le temps que l'information trouve son cerveau. Ce n'était pas une pensée méchante, mais comme tous les serdaigles, elle devait avoir l'esprit encombré par tellement de chose qu'elle avait toujours un temps de réaction. Mais elle aussi. Elle porta alors ses mains à la tête. Sa migraine ne voulait apparemment pas partir et rien que le peu de luminosité qui filtrait la faisait souffrir. Et puis ses membres endoloris n'aidaient en rien la situation.

    Oui oui je t'écoute Luna, ne t’inquiète pas.


    La douleur l'a faisait partir dans ses derniers retranchements et pour l'instant elle ne revait que d'un bon bain chaud et de son lit moelleux. Non sans avoir mangé un bout auparavant. Mais voilà, elle était là, dans la bibliothèque avec son amie. Elle ne pouvait pas la planter comme ça en plein milieu d'un monologue sur les bestioles fantastiques. Elle fit alors bonne figure, se fouettant mentalement pour se donner du courage et adressa alors un grand sourire à la blonde en face d'elle.

    Alors, dit moi, ta semaine c'est bien passée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: J'aime les poissons arc-en-ciel, tu sais. • Pv Faoline   Dim 16 Sep - 18:48

Cette fille était gentille. Elle l'avait toujours été même. Alors que tout le monde ignorait Luna le plus possible en la traitant de folle, elle faisait partie de ceux qui étaient compréhensifs. C'était rare. Et même si Luna ne leur montrait pas vraiment qu'elle leur en était reconnaissante, elle les aimait bien. En fait, ce n'était pas qu'elle ne leur montrait pas, juste que sa façon d'agir était trop différente de celle dont les autres s'attendaient. Alors c'était difficile. C'était là le plus problème, celui de la communication. Mais pour la Serdaigle, ce n'en était pas un. Il n'y avait jamais de problèmes avec elle. Enfin si, mais ils venaient tous de complots organisés par le ministère avec des créatures dont l'existence était cachée aux sorciers depuis toujours. Autant dire qu'il n'y avait pas de problème. Luna gardait toujours sa joie de vivre quoi qu'il arrive.

Elle sourit en entant Faoline essayait de la réconforter. Ce sourire trop sincère qu'elle avait souvent. Puis, elle la regarda dans ses yeux, un regard un peu trop franc aussi, mais également rêveur. Autant dire, un regard que seul Luna Lovegood arrivait à avoir, et c'est ce qui faisait toute sa personnalité et son côté extraverti.

« Merci. C'est gentil de dire ça. Mais tu sais, de toute façon, ça ne m'intéresse pas. Et puis, ces fêtes-là se finissent toujours en disputes. N'est-ce pas ? »

Elle la regarda un peu trop intensément, comme si elle voulait sous-entendre quelque chose. Sauf qu'il n'y avait rien à sous-entendre bien sûr. C'était juste un délire de Luna, qui était persuadée qu'une soirée entière avec des filles qui ne croient pas à l'existence des Ronflaks Cornus était une soirée un peu gâchée, alors qu'elle pourrait tranquillement lire pour la énième fois le numéro du Chicaneur.

Faoline lui demanda des informations sur les Rosarls, cette créature bizarre qu'étaient en réalité le professeur de défense contre les forces du mal. Elle ne savait pas si ça l'intéressait vraiment. Certaines personnes lui demandaient d'expliquer certaines choses soit pour se moquer, soit par pitié. Ou alors, ils y avaient ceux qui étaient intéressés par l'univers particulier de la Serdaigle, mais ceux-là étaient très rares. Bien sûr, à tout ça, Luna n'y pensait pas. Si quelqu'un lui demandait la moindre explication, elle se devait en tant que fidèle lectrice du Chicaneur répondre à sa question. Et la possibilité que la personne en face d'elle ne s'intéresse pas du tout à ces créatures ne lui venait même pas à l'esprit. Ils étaient tellement intéressants.

« Les Rosarls sont des gros cochons volants qui prennent parfois forme humaine. Ça fait des années que le ministère les utilise pour les missions d'espionnage, parce qu'ils sont gardés enfermés depuis toujours. »

Elle marqua une pause.

« Mais papa dit qu'un jour, ils se révolteront, et on verra plein de cochons roses volaient partout à la recherche de chats à manger. »

Normale. Sa phrase était totalement normale. Avec ça, il ne fallait pas s'étonner que la blonde n'ait pas d'amis. Et pourtant, si elle avait des gens à qui racontaient des histoires pareilles, c'est que certaines personnes acceptaient encore de l'écouter, et elle de parler. Cette situation était finalement très bizarre. Elle reporta son attention sur la Poufsouffle qui ne semblait pas avoir l'air bien et qui lui demandait comment s'était passé sa semaine.

« Très bien, la professeur de divination a dit que j'allais rencontrer une créature à corne qui allait me tuer. Ce serait peut-être un Ronflaks. »

Pour dire cela, elle avait retrouvé son air rêveur. L'idée de mourir ne lui paraissait pas à ce moment grave et surtout, elle ne s'était pas dit que les prédictions de la professeur étaient totalement fausses.

« Et toi ? Ça n'a vraiment pas l'air d'aller. Tu devrais vraiment penser à boire une potion qui immunise contre le mauvais sort de la pleine lune. Je te le dis tous les mois. »

Hors Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: J'aime les poissons arc-en-ciel, tu sais. • Pv Faoline   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'aime les poissons arc-en-ciel, tu sais. • Pv Faoline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On dit que quand on aime on ne compte pas, pourtant je compte chaque seconde depuis que vous êtes parties (Talya)
» Septième ciel
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chant du Phénix :: Le Flood :: La corbeille :: Anciens rps-