AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook



Messages : 6
Date d'inscription : 18/07/2013


MessageSujet: Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook   Sam 20 Juil - 15:24


× Cyan A. Agnew


Identity Card ×

× Cyan A. Agnew :  
× Date de naissance : 07 /07 /1977 (20 ans)
× Lieu de naissance : Blackwood
× Maison désirée ; travail : Ancien Serdaigle, Bibliothécaire.
× Patronus : Renard polaire.
× Miroir de Risèd : Dans le miroir, on peut distinguer ses parents, vivants et souriants, mais surtout lui et son défunt ami, Douglas, au premier plan qui se tiennent par la main sans honte.
× Avatar : Ben  Whishaw

Brain Damage ×



◊ Caractère :

Cyan n'est pas particulièrement un cliché. Il n'est pas un hystérique qui vit exclusivement avec ses livres. Il a un peu plus de profondeur que cela. En fait, s'il avait eu à travailler avec Mme Pince, cela aurait sans doute fait des étincelles. Élève déjà, il avait plusieurs fois tenu tête à feu cette mégère. Cela s'était souvent fini chez Rusard. Mais Cyan est le genre de personne qui assume leurs paroles avec une fierté presque hautaine. De façon générale, il a un grand sens de l'honneur, et refuse qu'on puisse marcher dessus. Ce qui explique peut-être ses répliques acerbes, son air un soupçon hautain quand on le cherche de trop près.

Cependant, il est rare qu'il attaque en premier, il est plutôt calme et pacifiste en réalité. Mais se défendre est régulièrement nécessaire. Il n'hésite pas à le faire, avec les mots d'abord, puis avec sa baguette, ou ses mains. Certains ont souvenir de quelque cuisante gifle et pour dire vrai, il a un vrai talent dans ce domaine. Mais il n'y a pas que dans les gifles qu'il se distingue. Cyan a toujours été un élève brillant. Pas le meilleur, mais sans doute le plus curieux. Il s'est toujours intéressée à un nombre affolant de sujets, tous très divers. En général, les gens apprécient de discuter avec lui, car, il peut jongler entre les règles de Quidditch, le savoir moldu, et l'histoire de la magie avec une parfaite aisance.  Et contre toute attente, Cyan aime parler, discuter de choses et d'autres avec qui que ce soit. Il n'a jamais sélectionné ses connaissances, il accepte tout le monde. A condition de ne pas dépasser les limites de la politesse, et respecter son espace vital.

En effet, Cyan n'aime pas vraiment les contacts physiques, cela le met assez mal à l'aise, et déclenche parfois chez lui des réactions étranges. Aussi, peu de personnes ont eu le droit de le câliner, l'embrasser, ou même lui tenir la main. C'est un blocage qu'il n'a jamais compris. Il n'aime pas cela, c'est tout. Il n'hésitera pas à envoyer chier royalement quelqu'un qui insisterait pour le toucher, quitte à en venir aux mains et être particulièrement violent. Il n'admet pas qu'on puisse s’approprier son corps sans son autorisation. C'est trop irrespectueux. Trop impoli. Et s'il y a bien une chose que Cyan ne supporte pas c'est l'impolitesse, et plus largement la vulgarité. Cela lui vent sans doute de son éducation assez stricte sur ce point. Aussi, il ne répondra pas à quelqu'un d'impoli envers lui. L'ignorance est le plus flagrant des mépris non ?

Les derniers événements qui l'ont  touché lui ont aussi donné un air assez triste, et surtout une forte propension à la mélancolie. Il a du mal à tourner la page, et il n'est pas rare qu'une fois seul, il se laisse aller à boire, fumer, et pleurer. Même si cela n'est pas très constructif, vous l'admettrez. Mais il se fiche pas mal de la logique. En fait, dans ces moments là, il est absolument irrationnel. Il en arrive à être sujet aux hallucinations. Sans doute est-ce dû aussi à son manque de sommeil. Il n'arrive plus depuis des mois à faire de nuits complètes, il se réveille au moindre bruit, croyant qu'on vient le chercher.

Inutile de vous dire qu'il ne supporte pas qu'on insulte ses défunts parents et amis, ni même que l'on soit en faveur de Voldemort. En revanche, il nommera toujours le seigneur du mal par son nom. Il ne supporte plus d'en avoir peur. Ou plutôt, il a honte d'en avoir plus peur que n'importe qui d'autre. Il se réfugie derrière le pouvoir des mots, il se dit qu'en affrontant son nom, il arrivera peut-être à l'affronter lui... Vain espoir.

Paradoxalement, Cyan a toujours eu peur de la solitude. En fait, il avait toujours quelqu'un à ses côtés avant, même si peu de gens le voyait. Être seul à présent le rend extrêmement vulnérable, mais aussi agressif. Il se sent comme une proie traquée, sans défense. Ce qui n'est pas totalement faux. Ses comportements sont du coup, à la limite de la paranoïa, il ensorcelle la porte de ses appartements dès qu'il fait plus sombre, il garde toujours sa baguette à la main, il n'hésitera pas à pétrifier quelqu'un qui le surprendrait.

Il n'y a que dans la bibliothèque qu'il se sent presque serein. Les livres ont toujours eu un effet positif sur lui. Il connaît presque parfaitement les multiples rayonnages, et sait orienter avec précision les élèves qui viendront lui demander conseil. L'ère du despotisme de Pince est fini, Cyan est plutôt le bibliothécaire cool que tout le monde apprécie. Jusqu'au jour où l'on s'avise d'abîmer un ouvrage : il deviendrait alors le pire des tortionnaires, soyez prévenus.

Mais tout peut s'arranger si vous avez un énorme stock de chocogrenouille, ou une foule de dragés de Bertie Crochu...

◊ Physique :

Cyan est le genre de personne qui passe inaperçu au premier regard, de taille moyenne, de carrure assez fine, il n'a absolument rien qui le distingue des autres individus. Ce n'est pas non plus le genre de personnes qui se fasse tatouer, ou qui porte un lot de boucles d'oreilles. Non, il respecte son corps et ne considère pas cela très valorisant. Il passe donc absolument partout, sans se faire repérer. Cela lui a valu d'être un très bon tireur d'élite de baguette magique, absolument discret.

Mais si l'on regarde d'un peu plus près ce jeune homme, on peut trouver quelques signes distinctifs qui le rende différent, et pour dire vrai assez mignon. Il y a tout d'abord sa chevelure d'un brun presque noir, qui ondule très légèrement, coiffé avec plus ou moins d'anarchie. Il est rare que ceux-ci soit complètement coiffés, cela demandant trop d'heures de bataille. La seule fois où il fit cet effort, c'était pour son dernier bal de Noël. En général, ses boucles tombent sur le côté de son crâne, cachant son front, parfois ses yeux. Ses yeux, d'ailleurs, parlons en, il a de jolis yeux bleus qu'il tient de son père, u regard bleu clair, presque gris. Un regard acier qui peut parfois intimider par sa froideur, ou être confondant de bienveillance. Ils sont en tous cas, toujours très expressifs, laissant transparaître ses peurs, ses angoisses, mais aussi ses affections, son amour parfois. Ce sont sans doute les choses les plus charmantes et atypiques chez lui, mais on peut aussi s'apercevoir que son nez est très légèrement bosselé et souvent orné d'une paire de lunettes pour reposer ses yeux.

Mais certains ont focalisé leur attention sur une autre partie de son visage : ses lèvres. Rouges, ourlées, pulpeuses, elles ont donné envie à plus d'une personne ! Pourtant, elles ne sont que rarement étirées d'un sourire, elle sont plus souvent crispées, ou mordillées par anxiété.

Les reste de son visage est banal : une pilosité faciale développée, qui laisse parfois sur ses joues et son menton une barbe de trois jours, un cou fin, des sourcils marqués mais bien dessinés. Il s'habille de façon assez sobre, robe de sorcier basique, ou vêtements moldus simples et élégants. Il aime bien se présenter sans être ostentatoire. Ce n'est pas parce qu'on a de l'argent qu'on doit le montrer non ?

◊ Détails en plus :

Cyan a amené à Poudlard tous les chats de sa mère, soit une dizaine qui squattent la majeure partie du temps ses appartements, et plus largement Poudlard. Pour les noms, c'est : Prune, Sherlock, Crash, Pirate, Ismaël, Kaly, Dante, Oscar, Robert, Artémis.
Il porte aussi toujours une montre moldu, avec un bracelet de cuir marron clair. La montre est de bonne facture, en argent, mais ne fonctionne plus depuis des années. Mais c'est un souvenir de son père.


Your story ×




Un verre de plus. Le whisky glissa entre ses lèvres. Pourtant tout lui semblait encore trop réel. Sa peur. La solitude. Le sol froid. Ses doigts glissèrent sur les photos tout autour de lui. Tout ce qu'il restait de sa vie. Enfin, de ce qu'il avait vécu. La bouteille se vide dans sa bouche. Les larmes coulent le long de ses joues. 

« Voldemort, j'aurai ta peau fils de chien ! »

Le hurlement se transforme en sanglot. La photo entre ses doigts lui arrache un cri de rage. Pourquoi les choses avaient-elles changé ? 

« Chéri, dépêche toi ! Va me chercher l'appareil photo ! » 

L'homme arrive à pas précipité avec un appareil moldu. Il n'est pas tout à fait habitué au monde dans lequel il vient de mettre les pieds. 

« Mais non ! L'autre ! Sinon, il ne marchera pas sur la photo ! »

La jolie brune a les sourcils légèrement froncés. Elle n'est pas encore habituée à ce que son mari ne connaisse pas les objets de sorciers. Elle s'appelle Mathilda, elle a 20 ans, elle travaille dans un magasin de Quidditch. Pour dire vrai, elle aurait pu continuer sa carrière de batteuse professionnelle si elle n'était pas tombée enceinte. Mais elle désirait cet enfant plus que la célébrité. Elle désirait cet homme, Abraham Agnew, même s'il était moldu. Elle-même n'était pas de sang pur. Elle n'avait jamais compris les séparations entre sorciers et moldu, encore moins les discriminations entre sorciers. Elle n'a jamais parlé à son mari de la guerre qui dévastait leur monde. Voldemort n'était pas un nom qu'elle voulait apprendre à son époux. Elle préférait qu'il garde cette vision candide et adorable de leur monde magique.

Sa tête cogne contre le mur. Ses mains tremblent. Sa vue est trouble. Il a envie se lever mais ses jambes ne le lui permettent pas. Il n'est qu'une putain d'épave. Voldemort a eu ce qu'il voulait, il l'a détruit, lui, sa famille,... Et Douglas. Ses mains Couvrirent son visage, ses ongles raflant sa peau. Il se recroquevilla. Douglas. Douglas. Douglas. C'était le seul mot qui passait ses lèvres. 

C'était un lundi quand la lettre arriva. Par une chouette de Poudlard. Étrange. Cyan était élève de l'école magique depuis cinq années. Il avait atterri dans une maison différente de celle de sa mère, Serdaigle au lieu de Poufsouffle. Mais toute sa famille était fière de lui. Même s'il n'avait jamais réussi les sélections pour l'équipe de Quidditch au grand drame de sa mère. Il aimait cette école. Il avait un certain nombre d'amis. Mais une lettre comme celle-ci, il ne s'y attendait pas. Il la lut une première fois. Le rouge lui monta aux joues. Il la lut une deuxième fois, il chercha dans ses amis qui pouvait lui faire une blague, mais personne ne le regardait. Il la lut une troisième fois, et son cœur rata un battement. Il regarda la chouette qui restait devant lui. Il attrapa un parchemin dans son sac, et griffonna quelques mots. 

Pour la première fois depuis des années, il ne leva pas une seule fois la main en cours. Il ne donna aucune réponse. Il resta perdu dans ses pensées. Ses yeux scrutaient parfois les élèves de la classe. C'était l'un d'eux ? Non... Il imaginait mal Finn écrire : « Je sais que cela ne se fait pas. Je sais que je ne devrais pas t'aimer. Mais je crois qu'on ne choisit pas ces choses là. Un garçon qui en aime un autre, cela arrive sans explication. J'espère juste que tu pourrais l'accepter. Je ne te demande pas de m'aimer, juste d'essayer. ». En fait, il n'imaginait personne lui écrire cela. Pas depuis sa relation désastreuse avec Cassidy en 2eme année qui avait fait le tour de tout Poudlard. En même temps, c'est assez rare un garçon qui gifle sa petite amie quand elle essaie de l'embrasser... Il n'avait pas pu. Il n'avait jamais su pourquoi. Peut-être parce qu'elle l'avait surpris. Peut-être parce qu'il ne l'aimait pas vraiment. Il ne saurait sans doute jamais. Mais cette histoire le poursuivrait jusqu'à sa dernière année à Poudlard si ce n'est plus. 

Il sortit de son dernier cours avec la boule au ventre. Il avait peur d'aller au rendez-vous qu'il avait lui-même fixé. Il avait peur de s'être fait avoir dans un canular idiot. Il avait peur de pouvoir apprécier la personne qui lui avait envoyé ce mot. Il avait peur, comme toujours. Il hésita jusqu'à la dernière seconde. Jusqu'à ce que ses pieds s'enfoncent dans la neige pour aller dans un recoin désert du parc. Jusqu'à ce qu'il arrive au pied de cet arbre en particulier. Il était seul. Il crut un instant qu'il avait bel et bien été victime d'une blague. Il eut un rire nerveux et se sentit complètement idiot. Il regarda vers le ciel pour voir la neige tomber. Il ne l'entendit pas arriver. Il sursauta en découvrant un garçon face à lui. LE garçon. Douglas H. Taylor. Elève de Poufsouffle. De son année. Un vrai tombeur. Toujours avec une fille qui le colle. Il ne comprit pas bien. Cela dut se voir sur son visage. Ils étaient gênés tous les deux. Douglas s'approcha de lui. Cyan ne bougea pas. 

« Je peux te serrer dans mes bras ? »demanda l'autre garçon.

Le Serdaigle acquiesça après une hésitation. Leurs corps se serrèrent pour la première fois sous cette neige. Et pour la première fois, une autre personne que ses parents pouvaient le toucher sans risquer une correction. C'était inexplicable. Douglas lui parla. Il lui expliqua qu'il avait peur de le voir le détester. C'était logique. Cyan ne dit pas grand chose. Sans doute parce qu'il était trop surpris. Sans doute parce qu'il pensait déjà aux conséquences. Lorsqu'il essaya de prendre sa main, le Serdaigle esquiva. 

« Douglas... Je... Je crois que ça va un peu vite pour moi... Et puis, tu sais... Je suis pas sûr de supporter ce qu'on pourrait dire si on nous voyait ensemble... Je veux dire... Comme plus qu'amis. »

Douglas eut un air déçu. Peiné peut-être même. 

« D'accord. Mais, si personne ne sait ? Si je continue à faire comme si de rien n'était ? Je t'assure que personne ne saura... »

Cyan s'arrêta. Il semblait si bouleversé. Si honnête. Il tenait donc tant à lui ? Au point d'accepter de ne pas s'afficher comme avec toutes ces filles ? Au point d'accepter de mentir ? De se cacher ? D'accepter qu'on ait honte de lui ? Car ce n'était pas autre chose. Cyan avait honte. Honte de ne pas plaire aux filles. Honte d'avoir préféré qu'un garçon le serre contre lui. Honte de ne pas être comme les autres. 

« Juste toi et moi. Quand je te le dis. Pas un mot. Et tu continues de faire comme avant. »répondit le Serdaigle avec sérieux. 

Ils rentrèrent donc pas dans oudlard main dans la main. Mais plutôt avec quelques minutes d'intervalles. Ils ne vécurent pas une idylle parfaite. Non. Douglas continua à voir des filles, Cyan continua à être l'antisocial de service. Seulement, parfois, il se croisait au détour d'un couloir, leurs regards se croisaient, et il aurait été impossible de ne pas lire le désir dans leurs yeux. Alors derrière les rayonnages de la bibliothèque, dans une salle vide, dans la salle sur demande, ils se retrouvaient, et pendant quelques instants, ils agissaient comme ils en avaient vraiment envie. Cela dura jusqu'à leur septième année. 

Pour dire vrai la situation n'était pas très plaisante. Cyan ne pouvait s'empêcher de vouloir gifler les filles que Douglas serrait dans ses bras, qu'il embrassait, qu'il tenait par la main. C'était quelque chose d'assez dur à supporter. C'est sans doute pour cela que Cyan devint aussi plus sociable. Parfois, il allait aux fêtes clandestines organisées dans Poudlard. Il n'était pas rare qu'il soit ivre, ou défoncé. On raconte même qu'une fois il fit un strip-tease en chantant « voulez vous coucher avec moi, ce soir »... Mais il n'en a aucun souvenir. Il sait juste que Douglas l'avait raccompagné jusqu'à la salle commune des Serdaigles, et qu'il n'avait pas voulu lui parler pendant une semaine. 

Cyan se concentra aussi sur ses études, il voulait réussir ses examens. Il voulait intégrer la section policière des tireurs d'élite. Il en avait les capacités. Pour preuve, il n'avait jamais été battu dans le club de duel. C'était sa voie. Douglas, lui, voulait entrer à Ste Mangouste en tant qu'infirmier. Il ne voyait pas d'un très bon œil le fait que Cyan puisse être sans cesse en danger. Mais raisonner un Agnew est mission impossible. 

Les jours se suivaient. Tout aurait pu continuer ainsi. Leur relation était stable et sur le point d'exploser à chaque instant. Et puis, il y a eu McLane. Cela faisait plusieurs mois que cet élève collait Cyan. C'était assez fatiguant. D'autant plus que Douglas s'entendait avec lui, alors voir Douglas en public signifia vite voir aussi Jordan. Il avait deux ans de moins qu'eux. Douglas le trouvait attachant. Cyan le trouvait juste chiant. Sans doute parce qu'il essayait toujours de s'approcher de lui. Sans doute parce qu'il le draguait ouvertement. Sans doute parce que pour la première fois, il avait peur que Douglas l'abandonne. 

La fête battait son plein. C'était bientôt la fin de l'année. Douglas dansait avec sa copine officielle. Elle était jolie. Une Gryffondor. Brune, mince, souriante. Joueuse de Quidditch. Cyan se servit un autre verre d'alcool. Il n'y voyait plus très clair. Il avait envie de partir pour ne plus la voir dans les bras de celui qu'il aime. Il avait envie de rester pour croiser le regard plein de désir de son amant. Jordan était encore dans son sillage. Il ne l'écoutait pas vraiment. Il prend une cigarette dans le paquet du bond tatoué. Il se laisse tomber dans un canapé. Jordan est à côté de lui. Sa cigarette se consume sans qu'il la fume. Des lèvres se posent sur les siennes. Ce ne sont pas celles de Douglas. Il se recule brusquement. Une gifle tombe sur la joue du blond. 

« Mc Lane, tu es pathétique. Fous moi la paix. »lâcha-t-il en se levant d'un bond. 

Il traversa la salle, bousculant intentionnellement la pouffe de Douglas. C'était trop. Il marcha d'un pas vif dans les couloirs, mais dû parfois s'appuyer contre un mur pour ne pas tomber. Un bras l'attrapa quand il manqua de tomber. Oh. C'était Douglas. Il se laissa tomber contre lui. 

« Cyan... Tu ne devrais pas boire autant... Ni te mettre dans de tels états... »murmura-t-il doucement en caressant ses cheveux. 

Cyan leva la tête et l'embrassa. Longtemps. 

« Douglas, j'en peux plus de te voir avec quelqu'un d'autre... Je veux être le seul dans tes bras. Je veux que tu sois le seul à m'embrasser. J'essaie plus. Je t'aime. Vraiment. »

Douglas aperçut Jordan derrière Cyan, à quelques mètres. Il serra l'écossais un peu plus dans ses bras. 

« Moi aussi, je t'aime. Tu le sais bien. »

Le lendemain, Douglas était célibataire, et ne verrait plus jamais cette fille charmante qu'il embrassait la veille. Étrangement, Jordan devint plus distant, sans que Cyan ne sache vraiment pourquoi. Il le trouva bien plus agréable. Sa relation avec Douglas resta toujours aussi discrète, mais exclusive. Tous deux réussir à réaliser leurs vœux. Cyan intégra la brigade de tireur d'élite à baguette. Douglas devint apprenti infirmier à Ste Mangouste. 

Les parents de Cyan acceptèrent avec beaucoup de joie le fait que leur enfant ait trouvé l'amour, même si cela était dans les bras d'un homme. Douglas devint membre de la famille. Tout aurait été rose et sans malheur, si dans un même temps, le seigneur des ténèbres n'avait refait son apparition. Et pour dire vrai la mort de l'élu ne fit qu'empirer la situation. Mathilda dut expliquer à Brett que la vie n'était pas si simple que cela chez les sorciers. Rapidement, le manoir des Agnew devint une base pour les membres de l'Ordre qui furent heureux d'accueillir dans leurs rangs Cyan. La vie était beaucoup plus incertaine. Mais Cyan était là, il pouvait protéger ceux qu'il aimait non ? Ne le disait-il pas à Douglas tout bas : « Ne t'inquiète pas, je veillerai toujours sur toi. » ? 

Seulement, il ne fut pas là. Un stupide empêchement, une mission de dernière minute, une heure de retard pour le réveillon de Noël. Quand il arriva dans le manoir familial en Écosse, sa vie avait été réduite à néant.  Les membres de l'Ordre le trouvèrent en train de serrer contre lui le cadavre de Douglas, essayant vainement de le guérir avec des formules magiques. Mais la mort n'est pas une maladie. Cela ne servit à rien. Ils durent se mettre à plusieurs pour le séparer du cadavre de Douglas. 

La bouteille vide explosa par terre. Cyan se leva péniblement. Un bout de verre se planta dans sa main. Il le retira d'un geste là. Il regarda le sang couler sur ses doigts. Il marcha vers la cuisine. Les assiettes brisées jonchaient le sol. Il attrapa une boîte de nourriture pour chat, et la déposa dans la gamelle des animaux. Les chats le suivaient en miaulant plaintivement. Il y avait un chat de plus que d'habitude. Oh... MacGonagall... 

Il ne se souvient pas bien de ce que la femme d'âge mur lui dit. Mais il se retrouva à Poudlard de nouveau. Un poste de bibliothécaire venait de se libérer, Mme Pince étant morte de vieillesse. Et puis, sa présence serait positive pour Poudlard, il était doué. C'est ce que Mac Gonagall n'eut de cesse de dire. Il servirait à la protection de l'école. Il devait empêcher que d'autres drames se produisent. 


Cyan n'était pas sûr d'être capable de cela... Plus maintenant. 


Behind the screen ×

× Pseudo ; prénom :  Cedrick
× Âge ; sexe : 21 ans, euh...
× Comment es-tu arrivé ici : Je suis une infiltrée...

_________________________________
« Dire qu'un livre est moral ou immoral n'a pas de sens, un livre est bien ou mal écrit c'est tout.  » - Oscar Wilde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 627
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 22


MessageSujet: Re: Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook   Sam 20 Juil - 17:49

Bienvenuuuue ! ♥
Bon courage pour ton histoire.

_________________________________
Tout le monde à un côté sombre.♥





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard.one-forum.net


Messages : 200
Date d'inscription : 13/07/2012


MessageSujet: Re: Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook   Sam 20 Juil - 22:15

Welcome Very Happy

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 185
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 21


MessageSujet: Re: Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook   Dim 21 Juil - 6:59

J'adore la partie où tu expliques qu'il ne supporte pas les contacts physiques. (J'aime surtout comment ça sous-entend que Jordy va souffrir.)
Bref, rebienvenue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 6
Date d'inscription : 18/07/2013


MessageSujet: Re: Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook   Jeu 25 Juil - 1:07

Fiche terminée ! Merci pour l'accueil (encore) !

_________________________________
« Dire qu'un livre est moral ou immoral n'a pas de sens, un livre est bien ou mal écrit c'est tout.  » - Oscar Wilde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 185
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 21


MessageSujet: Re: Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook   Jeu 25 Juil - 6:23

Il est parfait, totalement génial ! ♥
Pauvre Cyan, ça donne presque envie de lui faire un câlin même si on risque de se faire baffer. D:
Bref, tu t'en doutes, tu es validée. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook   Aujourd'hui à 2:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Cyan A. Agnew #Don'teventrytoburnthisbook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~La vie de Cyan, journal~
» On a suffisament attendus. [Cyan&co. ft Shizzy]
» Nell Cyan Simonns - terminé
» [Flashback - pv Cyan/Abel] Trouble-jeu.
» Nouvelle recrue de Cooki : Agent Cyan pour vous servir!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chant du Phénix :: Entrée en matière :: Présentation :: Fiches validées-