AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Not what I expected. ~ Jordan



Messages : 6
Date d'inscription : 18/07/2013


MessageSujet: Not what I expected. ~ Jordan    Dim 28 Juil - 21:11

La bibliothèque était calme. La fermeture arrivait. Pour un premier jour, tout avait été plutôt calme. Cyan n'avait pas eu trop de mal à retrouver ses marques, cela lui fit juste bizarre de s'asseoir derrière le bureau en bois massif de l'endroit. Il n'était plus un élève, il était un adulte. Il avait du mal à réaliser cela. Parfois, il avait l'impression que Douglas allait passer la porte, et venir lui demander s'il ne voulait pas manger avec lui. Ces idées le rendait triste. Il y avait tellement de souvenirs dans cet endroit. C'était étrange. Mais au moins ici, les souvenirs étaient bons. Même les disputes lui paraissaient agréables maintenant. L'écossais eut un soupir. Il espérait que tout cela se calmerait avec le temps, autrement, il risquait d'être très distrait dans son travail.

Il regarda la petite horloge sur le bureau. 19H45. Il allait devoir mettre les derniers élèves à la porte. Il était temps de fermer boutique. Il alla de table en table, demandant de sa voix calme, et teintée d'un fort accent écossais de bien vouloir se préparer à quitter les lieux. La plupart était des élèves studieux. Ils se plieraient facilement au règlement. Même si contrairement à Mme Pince, il n'emploierait pas cris et sortilèges pour faire appliquer les règles. Il s'assit à nouveau à son bureau pour classer quelques livres que les étudiants n'avaient pas su re-ranger à leurs places, des retours d'emprunts, toutes ces petites choses qui prennent du temps sans qu'on y prenne garde.

Lorsque ses yeux tombèrent sur l'horloge, il était 19h57. Les tables étaient désertes. Tous les élèves avaient obéi à ses ordres calmes mais autoritaires. Pas besoin de s'énerver. Il se tourna et vit quelqu'u devant son bureau. Okay, tout ne peut pas fonctionner du premier coup.


« Les emprunts doivent se faire, une demi-heure avant la fermeture. La prochaine fois, pensez-y. »dit-il en se tournant vers l'élève rebelle.

Il releva les yeux pour se souvenir de son visage et ne pas laisser passer la prochaine fois. Il eut un temps d'arrêt. En fait, il s'aperçut qu'il n'était pas prêt pour certaines choses. En fait, revenir ici, ce n'était pas si simple. Il y avait les souvenirs fantômes, ceux qui poursuivent l'imaginaire, et pire que cela, les souvenirs vivants, qui vous poursuivent littéralement. Et en fait, l'un d'eux se tenait en face de lui. Jordan McLane. Merde. C'était comme retourner trois ans en arrière. Et bordel, qu'est-ce que ça faisait mal ! Il resta immobile, son regard rivé sur li. Incapable de dire quoi que ce soit. Tout simplement paralysé par cette apparition. Il lui fallut plusieurs secondes avant de réussir à articuler quoi que ce soit, de même que réussir à arrêter de le fixer.


« Mc Lane... Je ne m'attendais pas à te croiser ici. Pas ton genre habituellement. »essaya-t-il de dire avec détachement.

Pourtant sa voix tremblait, ses mains aussi. Merde, c'était tellement incontrôlable avec cet imbécile en face de lui. Avant, il y avait toujours Douglas à côté. Et maintenant ? Ils n'étaient plus que deux. Par sa faute. Fuck.

_________________________________
« Dire qu'un livre est moral ou immoral n'a pas de sens, un livre est bien ou mal écrit c'est tout.  » - Oscar Wilde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 82
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 21


MessageSujet: Re: Not what I expected. ~ Jordan    Lun 29 Juil - 9:23

Hello cruel world.
Do you know that you're killing me ?
I don't mind
But I could use a little sympathy.

Jordan déambulait dans les couloirs depuis quelques heures. Il n'y avait pas à dire, les premières semaines après la rentrée de septembre étaient ennuyantes. Avant, il était heureux de voir de nouvelles têtes, mais arrivé en septième année, il ne pouvait plus être aussi proche des ceux qui faisaient leur arrivée à Poudlard. Certains Serpentards seraient capables de l'accuser de pédophilie, il en était certains. Bien sûr, il savait que la préfète de sa maison prendrait sa défense – elle était devenue très douée pour ça au fil des années – mais il préférait ne pas donner aux autres la possibilité de parler de lui de cette manière. Des fois, il avait envie qu'on le voie comme différent, il en avait marre de cette réputation de personnes sautant sur tout ce qui bougeait. Avant, ça le faisait rire. Mais ça, c'était avant le retour de Voldemort, avant que ses parents traumatisés par ce qui se passait de l'autre côté de la mer d'Irlande lui demandent de ne pas revenir à Poudlard. Il n'avait pas obéi, il n'obéissait jamais. De toute façon, cette école était supposée être l'endroit le plus sûr du monde magique, il n'y risquait rien. Et puis, ici, il avait l'impression qu'on pourrait peut-être aider. L'atmosphère était trop sombre – beaucoup trop – et s'il continuait à tenter d'amuser les plus jeunes et même les élèves de son âge, c'était qu'il pensait qu'ils avaient encore besoin de rire. Merde, c'était des enfants.

Il avait instinctivement pris le chemin de sa salle commune. Cette journée de cours avait été fatigante. Les professeurs leur faisaient tous la morale sur ce qui se passait dehors, les choses à savoir. Les cours de sortilèges étaient devenus entre autres le cours où on apprenait des sorts de défense. Il n'avait pas encore revu Remus qui assurait à nouveau la défense contre les forces du mal, mais il ne se doutait pas de l'ampleur qu'avait prise sa matière. Cet homme faisait partie de l'Ordre, ce n'était pas rien. Il s'arrêta en entendant une voix l'appelait. Victoria. Il la regarda un peu étonné. Il n'aimait pas cet air grave qu'elle avait sur son visage, pas du tout. Il était tellement rare chez elle, même quand elle apprenait une nouvelle connerie qu'il avait faite, elle était de meilleure humeur. Et là, il savait très bien qu'il n'avait rien fait. Elle n'était pas du genre à venir le voir pour quelque chose fait plusieurs mois avant. Elle savait que ça ne servait à rien. Non, cet air-là était le même qu'elle avait quand elle venait le voir pour lui annoncer une vraie mauvaise nouvelle, un mort par exemple. Il l'avait trop vu ces dernières années, il le reconnaîtrait entre mille. Il s'attendait à la voir pleurer quelques secondes plus tard en lui donnant le nom d'un ancien Poufsouffle qui avait été tué dans sa vie quotidienne en quittant Poudlard. Le nom n'arriva jamais. À la place, elle le regarda dans les yeux pour lui dire une seule phrase. « Cyan est revenu, à la bibliothèque. » Elle avait sûrement voulu lui dire autre chose. Il était déjà parti en courant.

Il n'aurait jamais pensé le revoir. Quand Victoria était venue lui annoncer la mort de Douglas, il avait pleuré. Puis il lui avait demandé pour le brun, mais aucune mauvaise nouvelle ne s'était ajouté à la première. Pourtant, il avait eu peur, déjà parce qu'il savait que quelque chose de très fort liait ses deux aînés et car, même si ce n'était pas réciproque, Jordan aimait bien cette personne. Elle était réelle, différente. Mais se retrouver en face de lui, c'était peut-être un peu trop. Il avait couru, s'était empressé d'entrer dans cet endroit qu'il fuyait habituellement comme la peste. Il n'avait pas pensé aux conséquences, il n'avait pas imaginé que ça lui ferait un tel choc de le revoir. Chose rare, le blond se retrouvait sans voix. Lui qui était habitué à ce qu'on lui dise de se taire, à pouvoir répondre à tout, il semblait déconnecté. Ce n'est quand entendant les tremblements dans les paroles de Cyan qu'il réalisa que tout cela était vrai.

« Cyan... Vicky m'a dit que tu étais revenue. Je venais m'assurer que... – Il s'empêcha de prononcer le ça allait complètement ridicule. Bien sûr que ça n'allait pas. – Enfin, je veux dire, je suis content de te revoir. Tu m'as manqué, tu sais ? Oui, je sais que tu t'en fiches, que tu étais heureux de plus me voir, mais voilà. »

Jordan ne paniquait pas réellement. Il était simplement gêné. Cette situation ne pouvait amener que ça de toute façon. Il était ridicule, il le savait. Il ne supportait pas se voir perdre ses moyens d'une façon aussi stupide, lui qui avait toujours fait pour passer pour quelqu'un sûr de lui. Il soupira.

« Je suis désolé pour ce qu'il s'est passé. Si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis là... Et Vicky aussi d'ailleurs. Ne crois pas que je suis qu'un lourd qui... – Il marqua une pause. – Je suis ridicule. »

Il aurait dû attraper Victoria quand elle lui avait dit la nouvelle. Il aurait dû la forcer à venir avec lui. Parce que là, il faisait encore plus de connerie que d'habitude, il avait presque l'impression de couler.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 6
Date d'inscription : 18/07/2013


MessageSujet: Re: Not what I expected. ~ Jordan    Lun 29 Juil - 15:42

Cyan s'était trompé. Cet élève ne venait pas pour emprunter un livre. Cela n'avait jamais dû être le cas. En tous cas, l'ancien Serdaigle ne se souvenait pas avoir vu Jordan emprunter un livre, ni même mettre les pieds dans cet endroit. Il accomplissait un espoir en le faisant ne serait-ce que passer le seuil de la bibliothèque, Mme Pince devait fulminer de rage en voyant ses exploits de la réserve. Oui, car cette femme ne pouvait décemment pas quitter sa bibliothèque, et était devenue un fantôme détestable. Mais passons. Jordan était là, en face de lui. Pas très différent de la dernière fois qu'il l'avait vu. Sans doute avait-il quelques tatouages supplémentaires Sans doute était-il toujours ravi de les montrer à qui voulait les voir. Sans doute qu'il était toujours aussi joyeux. Le bibliothécaire se demandait pourquoi son souffle était si rapide. Sans qu'il avait couru pour arriver avant la fermeture.
Cyan l'écouta sans bouger. Il était partagé entre le plaisir d'entendre une voix familière, et l'envie d'exploser en entendant ses conneries. Que croyait-il, merde ? Ses doigts se crispèrent sur le livre entre ses mains quand il lui fit des pseudo condoléances. C'était un peu trop. Trop de maladresses en si peu de temps pour que Cyan puisse tout digérer.


« Effectivement, tu es ridicule. C'est bien de voir que certaines choses ne changent pas. »lâcha-t-il d'une voix un peu trop sèche.

Il se leva, faisant face à Jordan. Il était un peu plus petit que lui. Mais ils étaient à égalité. Pour d'autres raisons. Cyan attrapa une pile de livres qu'il devait ranger. Il ne voulait pas vraiment mettre Jordan à la porte. Malgré tout, il avait plaisir à le revoir. Même s'il ne lui avait plus écrit depuis plus d'un an. Depuis l'incident. Parce que c'était trop difficile de se rappeler du passé. Mais il se rappelait à lui maintenant. Impossible de l'éviter. Il s'appuya sur la pile de livres.


« Jordan, je ne suis pas sûr que tu saches la moitié de ce qui s'est passé. Je ne suis pas sûr non plus que tes « désolé » changent grand chose. Alors, si tu pouvais juste ne pas me faire l'affront de faire semblant de savoir, tu serais nettement moins ridicule. »commença-t-il d'une voix plus maîtrisée, plus neutre.

Il souleva la pile de livre avec un sort. Il invita Jordan à le suivre. Parce qu'il ne voulait pas qu'il se croit blâmé. Parce qu'il ne voulait pas l'exclure de sa vie. Parce qu'à présent, il ne restait plus grand chose.

« Et, cela me fait plaisir de te voir. Je crois qu'il était temps que je te parle à nouveau non ? Après tout, je ne pouvais pas éviter le passé toute ma vie. »ajouta-t-il en avançant dans les rayons, rangeant les ouvrages avec aisance.

La pile ne fut pas longue à ranger. Il put rapidement faire face à Jordan. Il le regarda, il croisa son regard, et en un sens, il fut heureux de le voir.


« Et toi, Jordan, est-ce que ça va ? Je n'arrive même plus à me souvenir si tu étais présent aux funérailles de … Douglas. Je sais que vous étiez proches. Cela n'a pas dû être facile pour toi non plus. »dit-il d'une voix calme qui tremblait légèrement.

Il s'appuya sur un des rayonnages, observant le Poufsouffle de son regard bleuté, légèrement humide. Il n'allait pas pleurer, c'était juste... La poussière des rayons.

_________________________________
« Dire qu'un livre est moral ou immoral n'a pas de sens, un livre est bien ou mal écrit c'est tout.  » - Oscar Wilde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 82
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 21


MessageSujet: Re: Not what I expected. ~ Jordan    Lun 29 Juil - 20:14

There's only hate
There's only tears
There's only pain
There is no love here

Il n'aurait jamais pensé que ça faisait si mal. Il n'aurait jamais pensé qu'une confrontation le mettrait dans un état aussi lamentable. Des fois, il se demandait ce qu'il clochait chez lui. C'est vrai, ce n'était pas normal d'avoir accouru aussi rapidement pour une personne comme Cyan. Il n'avait jamais été réellement proche de lui, ou du moins c'est l'impression qu'il avait toujours gardée de sa relation avec le nouveau bibliothécaire. Bien sûr, il lui avait fait des avances durant longtemps. Trop longtemps même. Mais il avait appris à s'effacer au moment où il le fallait. Les choses en étaient restés là. Ce n'était pas l'unique garçon qu'il avait dragué à Poudlard – loin de là – et ce ne serait pas le dernier. Seulement, si l'un des autres revenait, il ne serait pas venue. C'était étrangement différent. Il leva les yeux du sol qui était si intéressant. Il avait devant lui une personne fatiguée. Ça le rendait presque triste de voir ce genre de choses. Il n'était pas quelqu'un de mauvais. Sous ses airs de garçon insupportable, il était extrêmement attentif au bien-être de ses amis. C'est sûrement pour cette unique raison que Victoria réussissait toujours à le supporter après six ans passés à ses côtés. Alors là, c'était pareil. Il ne savait pas réellement quand Cyan avait obtenu le statut d'ami à ses yeux – ni s'il l'était aux siens – mais c'était comme ça. On lui disait qu'il était ridicule depuis des années. Quelques fois de plus ne changerait rien, son ego était largement immunisé contre cette insulte de gamin.

« Ouais, je ne sais rien, merci de me le rappeler encore une fois. Mais... C'était mon ami, c'est plus important que le reste, tu peux le comprendre ça ? – Il soupira en se grattant le cou, geste qui montrait sa nervosité. Ses yeux fuyaient le brun, il y avait de quoi. – C'était déplacé, vraiment déplacé. »

Il était majeur, libre de faire tout ce qu'il voulait. Il s'était fait de nouveaux tatouages sur un coup de tête pour énerver sa mère. Il s'était bourré la gueule au point de s'endormir en pleine rue de Dublin lors de la dernière fête qu'il y avait eu ville. Il fumait de sa grand-mère même si celle-ci le menaçait avec un balai pour qu'il arrête de se tuer la santé. Oui, il se sentait bien, il se essayait de se prouver à lui-même qu'il était adulte, et ça même si Victoria passait des heures à lui argumenter que ce n'était pas la façon de le faire. Il ne l'avait jamais réellement écouté, gardant toujours ces longs discours dans un coin de sa tête. Mais à cet instant, il se sentait comme un gamin qui aurait fait une bêtise et qui attendait de recevoir sa punition. Peut-être parce que Cyan avait pris un coup de vieux magistral. Il l'avait dit lui-même. Certaines choses ne changent pas. Et Jordan ne pouvait s'empêcher de se demander s'il était réellement resté le même, ou si ce n'était qu'une impression. À force de se cacher derrière une image, celle-ci se confond avec ce que l'on est, c'est bien connu.

Il regardait la pile de livres se rangeait à sa place. C'était hallucinant à quel point il pouvait aimer la magie. Elle avait quelque chose de merveilleux, quand on ne l'utilisait pas pour nuire. C'est pour cela qu'il admirait ses parents. Il se servait de la magie pour rendre les gens heureux, pour faire rire les enfants, c'était magnifique. Quelqu'un s'était servis de la magie pour tuer Douglas, ce n'était pas juste, ce n'était pas humain. Quelques années plus tôt, il aurait souri en entendant les paroles du brun. Il lui aurait même fait des avances, aurait peut-être essayé de l'embrasser encore une fois. Il n'aurait jamais cru voir arriver le jour où Cyan lui avouerait que ça lui faisait plaisir de le voir. Il était presque triste que ça arrive. La situation avait tellement changé. Il y avait eu un mort, un de plus dans la liste qui grandissait de jour en jour.

« On y était. Victoria disait qu'on pouvait pas rater ça, elle avait raison. Ça n'aurait pas été correct. »

Il haïssait les enterrements mais la simple idée de laisser son amie y aller seule le répugnait. Il ne pouvait pas lui faire ça, il ne pouvait pas la laisser souffrir comme ça, sans personne à qui se raccrochait. Alors, il l'accompagnait, toujours, et ça même s'il restait en retrait. Ce jour-là, il avait refusé d'avancer. Il n'avait pas voulu croiser Cyan, sans savoir pourquoi. Il était persuadé que ce tableau l'aurait achevé.

« Ce n'est facile pour personne. Ce n'est pas le premier, pas le dernier. »

Il soupira. Des fois, il avait envie de tout foutre en l'air, de partir loin. De se foutre en l'air. Pourtant, quand on le regardait, on avait exactement l'impression contraire. Jordan, c'est le garçon qui même avec la guerre dehors réussit à être joyeux. C'était un peu sa marque de fabrique. Il se sentait obligé de l'assumer, comme si c'était un moyen de redonner un semblant d'espoir aux gens.

« En tout cas, c'est bien que tu sois revenu. T'es mieux ici que tout seul, non ? »

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 6
Date d'inscription : 18/07/2013


MessageSujet: Re: Not what I expected. ~ Jordan    Mar 30 Juil - 1:01

Cyan n'avait jamais vraiment su comment s'y prendre avec Jordan. En fait, il n'avait jamais vraiment cherché à la connaître. Il avait passé son temps à l'éviter et à l'envoyer chier. C'était peut-être pour cela qu'il ne savait pas lui répondre sur un autre ton que celui qu'il avait employé. C'était peut-être pour cela qu'il y avait du mépris dans ses mots, sans même qu'il en ait conscience. Seulement, Jordan était là. Vivant. N'est-ce pas suffisant pour rendre quelqu'un intéressant ? N'est-ce pas assez pour faire attention à lui ? Il avait tort depuis le début. Il aurait dû essayer de le comprendre au lieu de le repousser. Et voilà qu'ils se disaient maintenant des choses si blessantes l'un l'autre. Avec tant de facilités. Alors Cyan ne répondit rien. C'était déplacé. Oui. Mais il avait dû le chercher en quelque sorte. Il ne répondit pas que pour lui Douglas avait toujours été plus qu'un ami, et que cela, il ne pouvait pas le comprendre, lui qui courait toujours après le premier venu. Ce n'est pas parce que l'on souffre qu'on doit faire souffrir les autres non ? Il se contenta donc de ne rien dire, de continuer ce qu'il faisait, en se mordant légèrement la lèvre inférieure pour calmer sa colère.

Contre qui était-il en colère ? Contre Jordan ? Non. Il disait la vérité. Un vérité difficile à admettre et à accepter. Il n'était pas seul au monde. Il n'était pas le seul pour qui Douglas comptait. Il n'était pas le seul à devoir vivre sans lui. Et pourtant, il se croyait seul au monde. Il s'énervait de tant de pathos. Merde. Douglas n'aurait jamais voulu le voir dans cet état de lamentation perpétuel. Il aurait voulu qu'il passe à autre chose. Qu'il profite de la vie plutôt que de regarder le passé.


« Hm. Je crois que je n'ai pas été très correct ce jour-là. Je n'en ai plus aucun souvenir. Je crois que j'avais un peu trop bu. Sans ça, je crois que j'aurai insulté trop de personnes présentes. Douglas aurait peut-être trouvé cela drôle. Qui sait. »lâcha-t-il avec un léger sourire, presque effacé.
Il aurait sans doute hurlé sr tous ces hypocrites qui voulaient faire de Douglas un martyr. Il aurait sans doute insulté les membres de l'Ordre de ne pas avoir été là. Il aurait sans doute insulté tout le monde en fait. Heureusement que notre ami Whisky était là. D'ailleurs, il avait toujours été là depuis. Un fidèle et patient ami. Bordel, Douglas le tuerait s'il le voyait. Cyan se redressa, et s'avança vers lui, posant une main sur son épaule.


« Effectivement. Il y aura d'autres morts. J'espère que tu n'en feras pas parti. Même si on part avec plus de malchance que les autres je crois. Tu as intérêt à bosser tes réflexes, ou je te botterai le cul, Mc Lane. Tu ne fais pas parti de ceux que je voudrais enterrer, ok ? »dit-il avec conviction en tapotant son épaule.

Il laissa sa main là. Immobile. Non, il ne voulait pas qu'un autre nom s'ajoute à la liste. Pas un autre que le sien. Il ne savait pas quoi répondre à sa dernière phrase. Etait-il mieux ici ? Il n'en était pas certain, mais en tout cas, ici, il ne pourrait pas tomber trop bas, il y aurait toujours quelqu'un pour le rattraper et le ramener à l'ordre. Alors c'était sans doute mieux.  


« Je ne sais pas. Sans doute. Dis moi, je t'offre un verre ? Je sais que c'est contre le règlement, mais on peut fêter nos retrouvailles non ? »dit-il doucement alors que sa main glissait le long de son bras.

Il fit signe au plus jeune de le suivre. Ce qu'il y avait de bien avec ce boulot, c'était que ses appartements jouxtaient à la bibliothèque. Pas besoin de traverser toute l'école pour retourner chez soi. Pas besoin de subir le bavardage des autres professeurs, pas besoin du regard triste des membres de l'Ordre, juste ses chats, ses livres, ses photos et ses bouteilles. Il invita Jordan à rentrer chez lui. Une autre porte donnait sur le couloir, une seconde sur sa chambre, une dernière vers une petite salle de bain. Quelques uns de ses chats se tenaient devant eux, les regardant avec affection ou dédain selon les spécimens. Il eut un sourire en les voyant, les caressa doucement avant de rentrer, et laisser la voie libre au Poufsouffle. Enfreindre le règlement dès le premier jour. Tu es un autre homme, Cyan.


« Tu peux t'asseoir si les chats te laissent la place. Fais comme chez toi. Tu peux même fumer. Je m'en prive pas, alors, je suppose que tu peux aussi. »dit-il en attrapant au même instant une cigarette qu'il glissa entre ses lèvres, et alluma sa baguette. Plus simple que chercher un briquet.

Il alla vers un meuble et sortit une bouteille avec deux verres.


« Tu aimes toujours le whisky ? »demanda-t-il en leur servant une rasade du mélange ambré.

_________________________________
« Dire qu'un livre est moral ou immoral n'a pas de sens, un livre est bien ou mal écrit c'est tout.  » - Oscar Wilde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 82
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 21


MessageSujet: Re: Not what I expected. ~ Jordan    Mar 30 Juil - 19:03

I'm so happy 'cause today
I've found my friends
They're in my head
I'm so ugly, but that's okay, 'cause so are you

Jordan savait très bien qu'il était actuellement en train de dépasser la limite acceptable d’émotions qu'il pouvait supporter en une soirée. Voir Cyan, c'était un peu comme voir un fantôme, qui serait toujours vivant, mais qui avait un lien tellement fort avec le passé que ça en devenait douloureux. Pourtant, il devait se calmer. Il n'était pas aussi stupide que le disaient les rumeurs. Il savait que si ça avait été dur pour lui, ça l'avait été cent fois plus pour le brun. Minimum. Il l'écoutait parler du jour de l'enterrement, ce qui lui procura un petit pincement au cœur. Lui aussi, il avait bu. Lui aussi, il avait fait des choses connes. Ils l'avaient tous fait, tous les Poufsouffles que lui et Victoria avaient conviés à cette soirée triste qu'ils avaient organisée. Comme à chaque fois que l'un d'eux meurt. On ne fête pas la mort des gens. On leur rend juste un dernier hommage, beaucoup plus représentatif que dans un cimetière silencieux. C'était mieux. Au moins, il y avait une petite notion de respect. Il était persuadé que personne n'avait envie, une fois mort, de voir ses amis réunit devant un cadavre. Lui, en tout cas, refusait cette possibilité.

Il a cru rêver en voyant cette esquisse de sourire sur son visage. C'était inattendu. Tout comme ce qu'il lui dit après. Des fois, il se demandait vraiment s'il n'avait pas fait une connerie avec sa baguette et s'il n'était pas atterri dans un univers parallèle. Un univers où Cyan ne le détestait pas et ne le fuyait pas comme la peste. D'un autre côté, ça se tenait. Qui prend plaisir à enterrer les autres – mis à part le croquemort. Jordan savait très bien qu'il ne voulait même pas voir mourir de simples connaissances, ces gens qu'il avait juste croisés durant quelques années sans leur adresser un mot. Les deux garçons n'avaient jamais réellement été amis, mais ils se connaissaient assez pour que dans le cas où l'un venait à se tuer, ça soit douloureux. Triste époque. Il essaya de sourire, de sortir une connerie comme il savait si bien le faire, mais la main de l'autre sur son épaule le bloqua. Ce n'était pas comme annoncer en rigolant à ses parents qu'il reviendrait, même si pour cela il devait rentrer au pays à la nage. C'était différent, beaucoup plus grave.

« Je... Ouais, ok. »

Il se sentait minable, il aurait voulu rajouter autre chose. Il était quand même connu pour son répondant. Il n'avait pas peur de dire ce qu'il pensait à McGonagall ou à d'autres personnes du genre. Mais là, il ne savait pas ce qui l'en empêchait. Peut-être parce qu'il ne pensait rien, tout simplement. Cyan avait tout dit. Il avait été clair, achevant sans le savoir le pauvre Jordan qui ne savait plus comment agir dans ce genre de situation. Leur relation avait toujours été inqualifiable à ses yeux, parce qu'ils n'étaient pas amis. Ils ne se détestaient pas non plus – ou du moins, il avait toujours émis l'hypothèse que le brun avait juste énormément de mal à supporter sa si géniale présence. À aucun moment, même quand il avait décidé de prendre ses distances pour ne pas interférer dans sa vie amoureuse, il ne l'avait considéré comme une simple connaissance. C'est vrai, ce mot est trop péjoratif, il fait trop référence à la masse d'élève qui se balade chaque jour dans l'école de sorcellerie.

Il le suivit dans ses appartements. En six ans passés à Poudlard, il n'avait jamais rien eu à faire des couvre-feux ou des bêtises du genre. Ce n'était pas ce jour-là que ça commencerait. Et Victoria est préfète, elle prendrait encore une fois sa défense. Un petit sourire apparut sur le visage du blond. Il ne savait pas si c'était à l'idée de passer du temps avec Cyan, ou si c'était la pensée qu'il serait définitivement perdu sans son amie qui l'avait causé. Il entra dans la pièce. Pour une personne qui avait toujours fui la bibliothèque le plus possible, se retrouver dans les appartements privés du bibliothécaire avait quelque chose de marrant. C'était peut-être l'ironie de la situation qui faisait cela.

« Merci, c'est sympa. »

Il sortit immédiatement son paquet de cigarettes de sa robe de sorcier. C'était sûrement ce qui lui manquait le plus à Poudlard, il avait l'impression de mourir de manque les premiers jours. Pendant les vacances, quand il était chez lui, bien tranquillement en Irlande, il pouvait fumer autant qu'il le voulait. Là, c'était bien sûr différent. Hors de question de le faire en cours, ni dans une très grande partie du château. Bien sûr, il pouvait toujours s'enfuir à nouveau dans les toilettes pour en fumer une et avec un peu de chance, recroiser la gentille Gryffondor qu'était Alexis, mais c'était différent.

« Tu te fiches de moi ? Tu demandes à un Irlandais s'il aime le whisky là quand même. »

Il sourit. Il ne savait pas si c'était la cigarette ou le fait qu'il ait survécu aux premières cinq minutes en sa compagnie, mais il retrouvait petit à petit un peu d'assurance. Et le whisky – oh boisson majestueuse de ses ancêtres – ne pouvait que l'aider. Il attrapa son verre, en but une gorgée. Il y avait quand même quelque chose qui le chagrinait, cette impression que malgré tout quelque chose clochait. Cyan. Ce n'était plus le même, plus celui qu'il avait connu il y a quelques années. Et ça le rendait triste alors qu'il n'avait aucune idée de comment aborder le problème. Peut-être qu'il était là, chose qu'il n'aurait jamais crue possible. C'est vrai, Cyan n'était peut-être pas la perfection en matière de règlement, mais il faisait quand même l'effort de le respecter un peu à l'époque. Du moins, plus que lui, ce qui dans le fond était loin d'être un exploit.

« Ça fait bizarre, d'être là. Tu trouves pas ? – Il regarde la cendre de sa cigarette tombée dans le cendrier devant lui. – Sérieusement bizarre... Mais c'est sympa, comme retrouvailles. »

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 6
Date d'inscription : 18/07/2013


MessageSujet: Re: Not what I expected. ~ Jordan    Mer 31 Juil - 17:15

« C'est de l'écossais. Pour ça que je demande. »lâcha-t-il avec un sourire moqueur.

Ses réactions avaient toujours eu quelque chose d'amusant, même quand il était désespérément collant. Il avait cette faculté à être drôle en permanence ou presque. C'était une chose positive. Surtout en ces temps difficiles. Cyan prit doucement dans ses bras Pirate, le gros chat angora blanc borgne que sa mère avait recueilli, il y avait presque une décennie. Il le déposa sur ses genoux une fois assis. Le chat se mit à ronronner bruyamment. Cyan tapa sa cigarette au dessus du cendrier. Il but son verre d'une traite. Il n'arrivait plus à boire autrement. Il avait toujours envie de boire vite, et beaucoup. Pour oublier. Ce n'était pas sans rappeler certains de ses comportements lorsqu'il était étudiant. Il était juste tombé bien plus bas. Il remplit à nouveau son verre.

Il regarda Jordan quand il commença à perler. Bizarre ? Hm, peut-être. Mais il ne savait pas vraiment pourquoi. Il y avait toutes sortes de raisons. Ce n'était sans doute pas celles auxquelles pensait Jordan. Il haussa légèrement les épaules. Il but une ou deux gorgées de whisky. Il n'y avait que cela qui l'apaisait, l'alcool et la clope. Il était devenu une épave. C'était sans doute cela qui était bizarre.


« Possible. Je sais plus vraiment ce qui est normal. Vivre ici, je trouve ça bizarre. Te voir, je trouve ça bizarre. Faire comme si toute cette merde avec Voldemort n'existait pas, je trouve ça bizarre. »répondit-il d'un ton neutre, peut-être un peu froid.

Il termina son verre, et tira une longue taffe sur sa cigarette. Il aurait préféré ne pas être ici. Au fond, sa présence ici ne montrait qu'une seule chose : sa faiblesse. On lui demandait de revenir à l'école pour pouvoir le surveiller plus facilement en espérant qu'il serait à nouveau un bon petit soldat pour l'Ordre. Il ne se faisait pas d'illusion.


« Sympa ? » Cyan eut un rire glacé. « Tu sais Jordan, si on se retrouve, c'est juste parce que je n'ai plus rien et que Mc Gonagall n'a pas voulu me laisser crever sans dignité. Je ne vois pas ce qu'il y a de vraiment sympa là dedans. Tous les professeurs ont peur de me retrouver mort un matin. Je ne serais même pas étonné qu'ils me surveillent, même ici. »continua-t-il d'un ton plus glaçant encore.

Il attrapa la bouteille, et but au goulot de celle-ci. Dire la vérité était plus douloureux que de la vivre. Il était pathétique. Pirate descendit de ses genoux en miaulant faiblement, comme triste. Peut-être que l'animal avait comprit que le lieu ne changerait pas l'état de son maître. Après quelques lampées, il s'essuya la bouche d'un revers de main.


« Je ne sais pas ce que tu t'imagines, Mc Lane, mais les choses ne seront jamais les mêmes qu'il y a deux ans. Évite de te faire de faux espoirs. Tu ne pourras jamais remplacer Douglas. »conclut-il d'une voix glacée.

Tout serait tellement plus simple si Jordan n'essayait pas d'être là pour lui La solitude était bien plus plaisante à ses yeux. Ou alors c'était l'effet rapide de l'alcool qui le rendait si irritable. Il termina sa cigarette avec lassitude, se laissant retomber dans son siège. Il tenait sa bouteille contre li, comme un ivrogne. Après tout, il n'y avait plus que ça qui importait. Avec beaucoup de chance, ses excès le conduiraient rapidement au cercueil.

« Si tu veux partir, la porte qui donne sur le couloir, c'est celle-ci. »dit-il en désignant la porte.

_________________________________
« Dire qu'un livre est moral ou immoral n'a pas de sens, un livre est bien ou mal écrit c'est tout.  » - Oscar Wilde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 82
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 21


MessageSujet: Re: Not what I expected. ~ Jordan    Mer 31 Juil - 19:06

Bid my blood to run
Before I come undone
Save me from the nothing I’ve become

Il aurait voulu l'aider, faire quelque chose, mais il en était incapable. Quand il l'avait vu dans la bibliothèque, il avait pensé qu'il allait plutôt bien. Enfin non, ce n'était pas correct. Il n'avait simplement pas pensé qu'il allait aussi mal. Peut-être parce qu'il avait trouvé qu'il était plus ou moins à sa place dans ce lieu si calme. Il l'avait toujours connu y aller. Seulement, il s'était trompé, sur toute la ligne. Cyan n'allait pas plutôt bien, il était une épave, un simple reflet lugubre du garçon original qu'il avait été. Ça lui faisait plus mal qu'il n'aurait pu le penser. Jordan avait pensé avoir perdu son innocence depuis longtemps – celle qui avait été complètement bafoué lorsque Cédric avait annoncé le retour de Voldemort – mais il se trompait. Il devait lui en rester un peu juste avant de recroiser le brun, mais désormais il avait la certitude qu'elle était totalement annihilée. Il avait pitié de lui. Oui, de la pitié, ce sentiment qu'il n'avait jamais supporté, qu'il avait toujours voulu éviter de ressentir. Il ne l'avait jamais trouvé juste, il était presque répugnant. Pourtant là, il n'y en avait pas d'autres pour décrire cette situation.

Il a commencé à se douter de quelque chose lorsqu'il l'a vu vidé son verre cul sec. Ce n'était pas une façon décente de boire. Même lui qui avait une réputation d'abuser avec l'alcool – pour garder sa réputation de bon Irlandais – ne le faisait jamais d'une manière aussi ridicule. Sa grand-mère lui avait toujours dit qu'un bon whisky ne devait pas être gâché de cette manière. Bien sûr, là, l'alcool était écossais – la blague l'avait d'ailleurs fait sourire – mais ce n'était pas une raison suffisante. Il ne savait pas ce qui l'a plus inquiété. Voir Cyan, personne qu'il avait toujours trouvé responsable, se détruire la santé de la sorte. Plonger dans l'alcoolisme n'était pas une façon raisonnable de régler ses soucis, il n'y avait plus besoin de le démontrer, ça c'était déjà prouver un nombre incalculable de fois. Ou alors, c'était les paroles. Il paraît que les mots font plus de mal que les actes, beaucoup plus. Il venait d'en avoir une belle preuve.

Il l'avait écouté silencieusement. Il n'osait rien dire, il ne savait pas ce qu'il pourrait ajouter de toute façon. Face à tant de malheur et tant de détresses, il avait encore une fois pitié. Il aurait voulu faire quelque chose. Il était dans l'incapacité de réagir. Pour cela, il se haïssait. C'était son ami – enfin, il le voyait comme ça – il aurait voulu l'aider. Puis il y eut Douglas. Pire. Il y eut remplacer Douglas. Sur le coup, Jordan n'a pas réfléchi. Il s'est levé. Il aurait dû se dire que vu comment il le suivait partout quelques années auparavant penser une chose pareille semblait normale, mais il ne l'a pas fait. La seule chose à laquelle il arrivait à penser, c'était la gigantesque connerie que le brun venait de sortir. Et la baffe partit, sans qu'il puisse essayer de la retenir. De toute façon, il ne l'aurait pas fait. Elle était méritée. Il regarda la porte qui menait vers le couloir. C'était tentant, mais il ne partirait pas.

« T'es qu'un putain de con, tu le sais ça ? Douglas, c'était mon ami. Comment tu peux oser t'imaginer que je profiterais de sa mort pour... Le remplacer ? »

Il lui arracha la bouteille des mains. C'était la sienne ? Et alors. Il savait reconnaître lorsque quelqu'un buvait trop, et là c'était le cas. Le problème n'était pas dans la quantité, mais dans la façon. Boire au goulot avait quelque chose de misérable, et dans ce cas-là, détestable. Il n'aimait pas ce qu'il voyait et maintenant, il se félicitait presque de ne pas amener Victoria – alors qu'il avait pensé exactement le contraire quelques minutes avant. Elle n'aurait pas supporté ce tableau. Lui ne savait même pas comment il le faisait. À ce moment, il savait très bien que c'était simplement la haine qui le faisait se tenir debout, face à lui.

« Si tu crois que si je suis là, c'est pour tomber à tes pieds, tu te goures. J'ai du respect pour lui, tu sais ? Peut-être plus que toi. Oui. Forcément plus que toi. – Il écrasa son mégot, attrapa une autre cigarette. Il avait besoin de se calmer, vraiment. – Tu penses qu'il serait content de te voir dans cet état pitoyable ? Oh, mais laisse-moi deviner. Ça, on a déjà dû te le dire, comme tout le reste. De toute façon, j'suis qu'un putain de gamin qui comprend rien et qui ne fait que répéter des évidences, c'est ça ? »

Il s'accrochait à sa cigarette comme on s'accroche à une bouée de sauvetage. Sur le coup, il avait l'impression que la seule chose qui l'empêchait de s’effondrer, de pleurer comme un gamin était les bouffés de fumée qu'il aspirait. Il le regardait tristement. Oui, il n'aurait pas voulu en arriver là, mais il se rendait compte qu'il n'en avait pas eu le choix. C'était plus fort que lui, ça avait dû sortir. Il se rassit, finit son verre après avoir posé la bouteille sur le sol. Il jeta un regard compatissant aux chats. Les pauvres ne méritaient pas une pareille scène, ni un maître de ce genre d'ailleurs.

« Cyan... J'suis sérieux, arrête de faire le con. »

Dire son nom avait quelque chose d'apaisant. C'était comme se rattacher au passé, à l'image qu'avant ce soir il gardait du brun. Sérieux, il l'était. Jordan ne s'énerve jamais, ne monte que rarement la voix. Sauf là.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Not what I expected. ~ Jordan    Aujourd'hui à 2:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Not what I expected. ~ Jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jordan Eberle [Svp]
» Jour de repos [PV Jordan]
» Entrainement de Jordan Lambert
» Embarquement pour un monde d'opportunités[PV Jordan] SUITE
» Un verre ? ▬ JORDAN &. RAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chant du Phénix :: Le chateau :: 2ème étage :: Bibliothèque-